fbpx

À l’heure où les compétences techniques deviennent obsolètes de plus en plus rapidement et les collaborateurs se tournent vers des carrières de moins en moins linéaires, sur quels critères fonder ses recrutements ? Et si les soft skills étaient la clé pour intégrer les bons élements à ses équipes ? Dans cet article, découvrez une liste de 7 soft skills les plus recherchées. Du CV à l’entretien d’embauche, apprenez à les repérer chez vos candidats !

Les soft skills : un incontournable du recrutement et des formations

Définition des soft skills

Que désignent exactement les soft skills, ces compétences qui semblent être sur toutes les lèvres des RH et des services de recrutement ? Il s’agit de compétences comportementales, créatives et sociales.

Par opposition aux hard skills, elles restent relativement subjectives et peuvent difficilement être prouvées par un diplôme. Ce sont des compétences humaines, qui s’acquièrent tout au long de son expérience de vie, moyennant de leur accorder une pratique régulière.

Contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas uniquement cruciales pour les managers, les dirigeants ou les chefs de projet : tous les collaborateurs gagnent à développer une solide batterie de soft skills. À la clé également pour leurs entreprises : un travail en équipe facilité, des prises de décision facilitées et une productivité accrue ! 

Pourquoi les soft skills sont-elles en train de devenir un enjeu crucial pour toutes les entreprises ?

Aussi appelées compétences douces, les soft skills prennent progressivement de plus en plus d’importance dans les recrutements. Certes, pour plusieurs métiers, les diplômes et compétences dures restent essentielles : c’est le cas pour les médecins ou avocats par exemple.

En revanche, dans beaucoup de métiers (communication, développement logiciel, marketing), les compétences dures deviennent de plus en plus rapidement obsolètes. Le baromètre DRH 2020 de Gras Savoye Willis Tower Watson révèle qu’une compétence, qui restait pertinente pendant 40 ans dans les années 70, voit aujourd’hui sa durée de vie moyenne se réduire entre 12 et 18 mois.

Mais alors, face à ce constat, quelles soft skills valoriser dans vos campagnes de recrutement ? Et surtout, comment les repérer chez les potentiels candidats ? Dans la suite de l’article, nous vous donnons les clés pour apprendre à dénicher les 7 soft skills les plus recherchées chez vos candidats, selon l’étude « The Future of Jops Report 2020 ».

À lire aussi : découvrez 4 bonnes pratiques à ne pas négliger pour une gestion des talents efficace.

#1 Pensée analytique et innovation

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

Disposer d’une bonne pensée analytique et d’une capacité d’innovation, c’est d’abord savoir identifier toutes les parties prenantes d’un problème donné, même dans le cadre d’un système complexe. C’est par la suite être capable de faire le lien de cause à effet, d’identifier les corrélations et de proposer des solutions innovantes pour résoudre le problème.

La pensée analytique est donc une compétence essentielle pour gérer des projets complexes : de l’identification du besoin à la proposition de solutions, en passant par le choix de priorités, la coordination et le planning. C’est aussi une compétence cruciale pour résoudre un problème plus terre à terre : baisse des ventes, campagnes de communication moins performantes, etc.

Comment la repérer chez ses candidats ?

Vous pouvez sélectionner des candidats mettant en avant des expériences de gestion de projet ou de résolutions de problèmes complexes (impliquant un grand nombre de parties prenantes, avec un planning serré, dans le but de développer une solution innovante pour le secteur, etc.). À vous ensuite de les interroger pendant l’entretien pour bien comprendre leur rôle au sein du projet.

#2 Apprentissage actif et stratégie d’apprentissage

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

Face à des hard skills obsolètes de plus en plus rapidement, il est essentiel de valoriser des profils proactifs dans leur apprentissage de nouvelles compétences. Qu’il s’agisse de faire une veille de son secteur pour rester à la pointe des nouveautés ou de prendre l’initiative de se former sur un nouveau savoir qui se développe, savoir apprendre tout au long de sa carrière s’impose comme un enjeu-clé pour les collaborateurs et les entreprises.

Comment la repérer chez ses candidats ?

Dès la lecture du CV, repérez les profils autodidactes qui ont pris l’initiative de se former de leur côté sur de nouvelles compétences. Faites également un arrêt prolongé sur les candidats qui se sont reconvertis. Apprendre un nouveau métier est une belle preuve de proactivité dans la formation, de non-aversion à la prise de risque et de persévérance !

En entretien, pensez aussi à interroger les candidats sur leurs méthodes mises en place pour rester à la pointe des innovations de leur secteur.

#3 Esprit critique et analyse

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

Un collaborateur sachant faire preuve d’esprit critique et de capacité d’analyse peut être un véritable atout pour votre entreprise. Cette soft skill montre une capacité à savoir se remettre en question, à laisser la place au doute pour anticiper un éventuel problème. C’est aussi une qualité qui montre une certaine forme de curiosité et d’ouverture d’esprit chez quelqu’un. Attention toutefois à rester vigilant face à l’excès d’esprit critique qui peut impacter négativement la prise de décision !

Comment la repérer chez ses candidats ?

En entretien, rien de mieux qu’une étude de cas pour permettre à un candidat de mettre en avant son esprit critique et d’analyse. Adaptez évidemment la situation au secteur d’activité et au poste recherché. Vous pouvez aussi opter pour une étude de cas assez générique :

  • « Votre manager vient vous voir avec une nouvelle idée de projet. Que mettez-vous en place pour évaluer sa pertinence et sa faisabilité ? »
  • « Vos résultats sont en baisse ces derniers mois et votre manager vous invite à construire un plan d’actions pour inverser la tendance. Quelles sont vos premières actions ? »

Envie de booster les soft skills de vos collaborateurs de façon stratégique et réfléchie ? Téléchargez gratuitement notre guide complet pour créer votre plan de développement de soft skills sur mesure.

GUIDE RH : Le guide complet pour créer votre plan de développement des softs skills 

Construisez un plan de formation aux soft skills sur mesure grâce à notre workbook en 6 étapes.

#4 Créativité, originalité et initiative

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

Faut-il encore présenter cette soft skill incontournable, peu importe votre secteur ou l’emploi visé ? Un collaborateur créatif pourra facilement concevoir des idées originales et novatrices pour se démarquer de la concurrence. Il saura aussi s’adapter aux contraintes et faire preuve de vision pour penser out of the box et s’affranchir des codes.

Comment la repérer chez ses candidats ?

Pour dénicher les collaborateurs créatifs, pensez déjà à regarder les hobbies mentionnés sur le CV. Les passionnés de dessin, musique, écriture ou photographie qui pratiquent régulièrement peuvent être des bons candidats pour amener une point d’originalité à vos projets.

Heureusement, les personnes créatives ne se réduisent pas à celles pratiquant un passe-temps artistique ! Vous pouvez aussi interroger les candidats dans le cadre de leur vie professionnelle : « Parlez-moi d’une situation où vous avez su faire preuve de créativité ou de prise d’initiative au travail. »

#5 Résilience, tolérance au stress et flexibilité

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

La transformation numérique progressive de tous les métiers a accéléré indéniablement les changements dans les entreprises. Dans ce contexte, savoir faire preuve de résilience et de flexibilité est essentiel pour accepter les changements et les évolutions qui affectent beaucoup de secteurs et d’emploi.

Avoir des collaborateurs ouverts aux éventuelles adaptations vous permet donc de prendre des mesures de changement, sans souffrir d’un excès de levées de boucliers. Attention toutefois, savoir faire preuve de résilience et de tolérance au stress ne signifie pas accepter tout sans rechigner. Restez vigilant et attentif au bien-être de chacun et pensez à expliquer les raisons d’un changement à toutes les personnes concernées.

Comment la repérer chez ses candidats ?

Cette compétence est rarement mise en avant sur un CV. Pour la repérer chez vos candidats, vous pouvez simplement poser une question assez directe sur le sujet : « Parlez-moi d’une situation où vous avez dû faire preuve d’adaptabilité ou de résilience dans votre vie professionnelle. »

#6 Intelligence émotionnelle

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

Montrer ses émotions a longtemps été perçu comme un signe de faiblesse en entreprise. Pourtant, savoir reconnaître et comprendre les émotions des autres, tout en maîtrisant les siennes est essentiel pour travailler en équipe. Un collaborateur faisant preuve d’intelligence émotionnelle saura être à l’écoute (de ses collègues ou des clients) et s’adapter aux émotions des autres. C’est donc une compétence cruciale pour garantir une bonne ambiance en entreprise.

Comment la repérer chez ses candidats ?

L’intelligence émotionnelle est plus difficile à repérer que les compétences citées précédemment. Pour celle-ci, vous pouvez vous appuyer sur des tests de personnalité qui peuvent vous donner un bon indicateur. Proposer une mise en situation d’un conflit entre 2 parties prenantes sur un projet peut aussi s’avérer intéressant pour évaluer la réaction du candidat.

#7 Persuasion et négociation

Qu’apporte cette soft skill à votre entreprise ?

Qu’il s’agisse d’un profil technique, commercial, ou marketing, savoir faire preuve de persuasion ou de négociation est essentiel en entreprise pour :

  • Défendre un projet auprès d’investisseurs ;
  • Persuader au moment d’une vente ;
  • Savoir avancer les bons arguments auprès de son manager ou de ses collègues.

Restez indulgent avec cette compétence qui se développe tout au long de la carrière : un profil junior aura certainement plus de difficultés à persuader son entourage qu’un profil senior avec plusieurs années d’expérience à son actif.

Comment la repérer chez ses candidats ?

Pour repérer cette compétence, lisez entre les lignes de votre candidat en entretien. Sait-il se mettre en avant et se vendre ? Arrive-t-il à vous persuader de l’embaucher ? Essaye-t-il de négocier son salaire ?

Développer les soft skills les plus recherchées chez ses collaborateurs

Les soft skills sont des compétences qui se musclent tout au long de la carrière. À vous, en tant que RH ou responsable de formation, de donner les clés aux futurs et actuels collaborateurs de les développer lors de leur expérience au sein de l’entreprise.

Les formations en soft skills se développent avec un savant mélange de théorie et de mise en pratique. C’est ce que propose Sensy avec ses parcours mêlant coaching et e-learning. Développez les soft skills indispensables de demain chez vos collaborateurs et vos managers.

Envie de développer les soft skills de vos collaborateurs ?

Réservez un rendez-vous diagnostic gratuit en visio avec un de nos experts en accompagnement pour faire le point sur vos besoins et vos enjeux. Nous serons ravis de vous rencontrer 😁 !