fbpx
La joie des CV, des lettres de motivation et des entretiens d’embauche, c’est reparti pour vous ! Maintenant que votre nouveau projet professionnel se précise, c’est le moment de le concrétiser. Seulement, malgré vos années d’expérience professionnelle, les doutes sont toujours là. Comment éviter de trouver de nouveau un bullshit job ? Comment décrocher un emploi plus aligné avec vos valeurs, dans lequel vous contribuerez à une cause qui vous tient à cœur ? En résumé, comment réussir sa recherche d’emploi et décrocher le job de ses rêves ? Dans cet article, nous vous donnons tous les outils pour organiser, préparer et persister dans sa recherche d’emploi. Refaire son CV, même après une reconversion professionnelle, gérer son stress, travailler son état d’esprit pour ne pas abandonner : vous aurez bientôt tous les éléments pour savoir comment faire une recherche d’emploi efficace !

Étape #1 : Préparer le terrain pour organiser efficacement sa recherche d’emploi

Se libérer du temps

Pour commencer du bon pied, votre recherche d’emploi doit avoir sa place dans votre agenda. Essayez donc de vous libérer un créneau régulier pour postuler aux offres et préparer vos entretiens d’embauche. Nous vous conseillons de réserver un minimum de 2 heures dans votre semaine pour vous y consacrer. Si vous le pouvez, l’idéal est de répartir 4 heures dans votre agenda pour avancer efficacement et ne pas faire traîner votre projet.

Pour le moment idéal, à vous de décider. Le matin avant de partir au bureau, le soir en rentrant, le week-end, choisissez un créneau pendant lequel vous avez un minimum  ! Découvrez le moment optimal pour vous grâce à ce test pour connaître votre chronotype et vous reconnecter à votre rythme naturel.

Bien s’entourer

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps » Jim Rohn

Que vous croyiez ou non à cette citation, nous vous conseillons tout de même de soigner votre entourage lors de votre recherche d’emploi, en particulier dans le cas d’une reconversion professionnelle sur laquelle vos proches peuvent être assez sceptiques.

Passez plus de temps avec des personnes qui vous soutiennent, qui sont elles-mêmes en train de relever des défis dans leur vie ou qui croient à la croissance personnelle. Si vous n’avez pas encore ce genre de personnes qui vous tirent vers le haut dans votre entourage, provoquez des situations pour les rencontrer, par exemple via :
  • un contact par LinkedIn ;
  • un groupe Facebook ;
  • un camarade de formation ;
  • un ami d’amis.
Dans l’idéal, essayez même de trouver quelqu’un dans votre entourage qui cherche à changer de travail comme vous ! Encouragez-vous mutuellement et partagez vos doutes et réussites autour d’un rendez-vous hebdomadaire digital ou en personne. C’est une technique infaillible pour persister dans votre recherche d’emploi !
À lire aussi : Être bien entouré et se libérer du temps sont 2 étapes indispensables pour réussir sa reconversion professionnelle. Découvrez notre autre article sur ce sujet.

Étape #2 : formaliser précisément son projet professionnel pour réussir sa recherche d’emploi

Cette seconde étape de la recherche d’emploi est indispensable pour vous aider à bien formaliser vos motivations par écrit et donner la présentation la plus claire possible auprès d’un recruteur.

Alors, saisissez votre plus belle plume ou votre clavier d’ordinateur et essayez de répondre aux questions ci-dessous de la façon la plus précise possible :
  • Quel est votre pourquoi, la raison qui vous pousse à changer d’orientation professionnelle et chercher un nouvel emploi ? Attention, la raison « pour fuir mon précédent travail » n’est pas valide. Soyez le plus constructif possible en vous reconnectant aux motivations qui se cachent derrière votre quête de sens ;
  • Dans quel secteur souhaitez-vous exercez ?
  • Pour quel type de structure aimeriez-vous idéalement travailler : startup, grande entreprise, association ?
  • Quel métier ou type de poste visez-vous ?
  • Quelles compétences souhaitez-vous mettre en œuvre au quotidien ?
  • Quelles sont les valeurs que votre future entreprise doit incarner ?
  • Dans quelles conditions aimeriez-vous travaillez (en remote, en télétravail partiel, avec des horaires flexibles) ?
À lire aussi :
À partir de vos réponses aux questions ci-dessous, préparez un pitch d’une minute maximum pour vous présenter lors de vos entretiens d’embauche. Pour un discours attractif, nous vous conseillons de commencer par mettre en avant votre « pourquoi ». Par exemple, le pitch de Sensy pourrait ressembler à celui ci-dessous :

Chez Sensy, nous croyons que le coaching ne devrait pas être réservé aux élites, que tout le monde est en droit de devenir acteur de sa vie. Pour cela, nous rendons le coaching accessible au plus grand nombre. Nous proposons des formules de coaching sur mesure, inspirées du meilleur des méthodes de coaching existantes.

Étape #3 : Mettre à jour son CV

Grâce à l’étape 2, vous devriez maintenant avoir les idées claires sur votre projet de recherche d’emploi. Vous savez quelles compétences mettre en avant et sur quels points insister auprès d’un recruteur. Toutefois, en particulier dans le cas d’une reconversion professionnelle, ce n’est pas toujours évident de savoir comment présenter ses expériences passées et sa nouvelle recherche sur une feuille A4.

Voici nos conseils pour vous aider à présenter votre CV de la manière la plus claire possible pour votre futur potentiel employeur, en particulier si vous êtes en train de changer d’orientation professionnelle :
  • mettez un titre à votre CV qui indique ce que vous recherchez : si vous cherchez à être photographe, indiquez « photographe ». Pas de « en reconversion » ou « débutant » après. Ne laissez pas votre syndrome de l’imposteur prendre le dessus et affirmez fièrement votre nouveau métier ;
  • ensuite, sous le titre, expliquez en une phrase votre démarche de changement d’orientation professionnelle. Par exemple : « je souhaite mettre mes compétences de gestion de projet au service de la protection de la biodiversité » ;
  • dans le reste du CV, l’accent doit être mis sur les compétences transverses et soft skills que vous avez développé lors de vos expériences passées et qui vous serviront dans votre futur métier. Cela peut par exemple être votre capacité d’écoute, d’organisation ou de planification. Cela peut même être des compétences techniques que vous souhaitez mettre à profit dans un nouveau secteur ;
  • insistez bien sur les formations et expériences que vous avez déjà pour votre futur métier. Si vous souhaitez trouver un emploi dans le secteur de l’environnement par exemple, mettez en avant vos expériences associatives éventuelles ou votre démarche personnelle.
Profitez également de la lettre de motivation pour expliquer de manière précise votre projet de reconversion, vos motivations et mettre en avant les compétences les plus cruciales de votre parcours. L’association CV et lettre de motivation devrait alors faire mouche !
trouver le job idéal

Étape #4 : Faire une recherche d’emploi proactive

Trouver les entreprises qui recrutent

Comment trouver les petites entreprises qui cherchent à renforcer leurs équipes ? Vous avez sûrement déjà tenté votre chance sur les plateformes de recherche d’emploi classiques (Indeed, LinkedIn, etc.) mais ce n’est pas toujours évident de se retrouver dans la masse des offres proposées.
Voici quelques sources de recherche d’emploi alternatives pour enfin trouver le job qui vous fait vibrer et est en accord avec vos valeurs :
  • Welcome To The Jungle. Ce site Internet commence à bien se faire connaître. Pour cause, c’est une mine d’or pour découvrir de petites entreprises dans votre ville et surtout trouver celles qui recrutent. Les offres d’emploi peuvent même être triées par secteur. Vous pouvez alors filtrer pour n’avoir que les associations, ONG ou les entreprises du secteur de la santé par exemple ;
  • Fuyons la Défense. Ce site porte bien son nom : oubliez les tours de la Défense et trouvez des offres d’emploi différentes et excitantes qui changent du « chargé de projet » habituel. Des organismes comme Enercoop, la Croix-Rouge ou Bla Bla Car y ont déjà posté des offres d’emploi ;
  • Jobsense. Cette plateforme connecte les entreprises et organismes à vocation responsable et sociale avec des candidats engagés. Leur ambition est de permettre aux structures vertueuses de trouver des salariés compétents et aux candidats de trouver des emplois riches de sens et en accord avec leurs valeurs. Vous y trouverez par exemple les offres d’Action Contre la Faim ou de l’Agence Parisienne du Climat.
Le secteur de l’écologie vous tente ? Découvrez tous nos conseils pour trouver les entreprises qui recrutent et travailler dans le développement durable.

Postuler efficacement

Vous pouvez effectivement répondre aux offres d’emploi directement sur les plateformes de recherche. Toutefois, ce n’est pas toujours le moyen le plus efficace pour retenir l’attention des recruteurs. Ceux-ci se retrouvent souvent submergés de CV. Au pire, ils ne voient même pas le vôtre, au mieux, ils le considèrent mais n’ont pas assez d’informations pour vous différencier par rapport aux autres candidats.

Une solution qui fonctionne bien est de prendre contact avec un salarié de l’entreprise, par exemple via LinkedIn. Ne rentrez pas d’emblée dans le vif du sujet en lui annonçant fièrement que l’offre d’emploi B52C a retenu votre attention. Dites-lui que l’entreprise vous intéresse, que vous aimeriez en savoir un peu plus sur son quotidien : en bref, intéressez-vous à son métier. Si la prise de contact se passe bien, vous pouvez même lui proposer de prendre un café pour le rencontrer en personne.

Si vous obtenez effectivement un entretien d’embauche, vous aurez déjà glané de précieuses informations sur votre potentiel futur employeur. Cette technique de recherche d’emploi est également un excellent moyen pour vous construire un carnet d’adresses dans le secteur visé.

Faire un suivi de ses candidatures

Enfin, pour réussir sa recherche d’emploi, n’oubliez pas de faire un suivi de vos candidatures ! Pour vous y retrouver et ne pas postuler 2 fois à la même offre ou contacter 3 fois une même personne, rien de mieux qu’un petit tableur avec quelques informations :
  • le nom de l’entreprise et le lien vers son site Internet ;
  • la personne contactée si nécessaire ;
  • le lien vers l’offre d’emploi ;
  • la date de candidature ;
  • la date de relance éventuelle (avec un petit rappel à programmer dans son agenda) ;
  • la réponse (positive, négative, absente).

Étape #5 : Gérer la période des entretiens d’embauche comme un pro

Bravo, vous avez décroché vos premiers entretiens d’embauche ! C’est le moment de faire vos preuves devant le recruteur… mais également de lui poser toutes vos questions. Eh oui, n’oubliez pas que les entretiens vont dans les 2 sens ! L’entreprise a autant intérêt à vous charmer et vous convaincre que vous à vous présenter sous votre meilleur jour !

Peaufiner son pitch de présentation

Déjà bien préparé grâce à l’étape 2, c’est le moment de peaufiner votre pitch de présentation. Adaptez les détails en fonction de votre interlocuteur : ce ne sont peut-être pas les mêmes compétences que vous mettrez en avant auprès d’un interlocuteur des ressources humaines ou pour un entretien technique.

Préparez-vous également aux questions les plus fréquentes en entretien, pour éviter d’avoir à réfléchir dans le feu de l’action. Vous verrez que c’est également un exercice très utile pour vous conforter dans vos motivations et dans votre projet.

Gérer son stress

Passer des entretiens d’embauche n’est un exercice trivial pour personne. Vous devez en effet vous vendre et faire vos preuves à l’oral dans un temps relativement court. Toutefois, ce n’est pas une raison pour laisser le stress vous gagner et vous empêcher de donner le meilleur de vous-même !
Pour lutter contre le stress nocif, l’élément essentiel est d’arriver bien préparé ! Toutefois, si vous sentez que ce n’est pas suffisant, vous pouvez vous appuyer sur différents exercices de relaxation, à pratiquer avant vos entretiens pour arriver zen et détendu devant le recruteur. En voici quelques-uns :
  • se reconnecter à ses 5 sens grâce à la méditation de pleine conscience ;
  • pratiquer 5 minutes de cohérence cardiaque ;
  • essayer un exercice de visualisation.

Découvrez ces exercices pour se relaxer au travail en détail dans notre article dédié.

S’assurer que l’entreprise est faite pour soi, étape indispensable de la recherche d’emploi

Nous l’avons déjà dit mais nous préférons le répéter tellement c’est important : les entretiens sont dans les 2 sens ! C’est d’autant plus vrai à l’heure où les jeunes arrivant sur le marché du travail n’ont plus peur du job out. Autrement dit, ils n’hésiteront pas à quitter leur CDI au bout de 6 mois sans rien derrière si l’entreprise ou la mission ne leur convient pas. Essayez donc de renverser le rapport de force pendant les entretiens et ne partez pas avant de savoir si l’entreprise va réellement vous plaire ou pas.
Pour cela, posez des questions au recruteur pour détecter derrière les lignes de son discours bien rodé des signaux suspects. Voici quelques exemples de questions pour vous assurer que l’entreprise partage vos valeurs, respecte l’équilibre de ses salariés et leur confie des défis intéressants à relever :
  • Qui sont vos clients ? Qui ciblez-vous avec vos produits ou services ?
  • Avec quels types de fournisseurs travaillez-vous ?
  • En quoi l’entreprise est-elle un endroit agréable où travailler ?
  • Qu’est-ce qui fait la notoriété de l’entreprise auprès des collaborateurs ?
  • Vais-je travailler seul ou en équipe ? Combien de personnes font partie de l’équipe ? Quelle y est l’ambiance ?
  • Avec quelles autres entités de l’entreprise vais-je collaborer ?
  • Quelles sont les qualités essentielles que vous recherchez chez vos collaborateurs ?
  • À quoi ressemble une journée typique dans l’équipe sur le poste ?
Libre à vous d’adapter ces questions en fonction de votre interlocuteur (technique ou RH), de l’entreprise mais surtout de vos valeurs ! Si vous recherchez une grande autonomie de travail, posez des questions sur le management, les projets et les responsabilités. Si l’entreprise doit être très engagée écologiquement ou socialement, interrogez le recruteur sur les clients, les fournisseurs et les objectifs.
Grâce aux réponses du recruteur, vous glanerez des informations précieuses sur votre potentiel futur emploi et apparaîtrez comme curieux et intéressé aux yeux de la personne en face de vous ! Si vous vous « grillez » avec vos questions, prenez-le comme une bonne nouvelle. C’est probable que l’entreprise n’était pas faite pour vous !

Faire un bilan après chaque entretien pour prendre du recul

Ensuite, après chaque entretien, prenez 30 minutes pour faire un petit bilan :
  • Comment avez-vous vécu l’entretien ?
  • Comment percevez-vous l’entreprise ?
  • Quelles sont vos impressions sur l’adéquation du poste et de l’entreprise avec votre projet et vos valeurs ?
  • Avez-vous de nouvelles idées de questions à poser ou des pistes d’amélioration pour votre pitch de présentation pour le prochain entretien ?
gérer son stress et préparer un entretien d'embauche

Étape #6 : Persister dans sa recherche d’emploi

Malgré vos relances et vos nombreuses candidatures, l’hameçon ne mord toujours pas. Vous avez du mal à décrocher des entretiens et le peu que vous ayez passé n’ont rien donné ? Nous vous donnons quelques conseils pour persévérer !

Renforcer son personal branding en ligne

Pour booster votre recherche d’emploi, avez-vous pensé à vous créer une image de marque personnelle sur un réseau social ? Vous pensez peut-être que c’est une stratégie réservée aux entrepreneurs pour trouver des clients. Pourtant, c’est aussi une façon très puissante d’attirer des potentiels recruteurs sur votre profil. En mettant en avant vos valeurs, ce qui est important pour vous dans une entreprise, vos expériences passées, vos aspirations, vous devriez faire mouche auprès de votre recruteur idéal !
Pourquoi ne pas tenter l’expérience sur le principal réseau social professionnel ? Découvrez 4 piliers cruciaux pour réussir votre stratégie de personal branding sur LinkedIn !

S’auto-coacher pour ne pas abandonner sa recherche d’emploi

Se rappeler son pourquoi

N’oubliez pas votre motivation profonde, la raison qui vous pousse à faire cette recherche d’emploi. Que vous soyez en quête de sens au travail, d’autonomie, de liberté, de défis, votre « pourquoi » est crucial ! Pour vous en rappeler quotidiennement, vous pouvez même accrocher une citation inspirante qui vous le rappelle au-dessus de votre bureau.
Souvenez-vous que vous voulez en finir avec les bullshit jobs, que vous aspirez à un emploi riche de sens et en accord avec vos convictions. Cela vaut bien le coup de persévérer encore, non ?

Faire le bilan du positif

Même si vous n’avez pas encore décroché le job de vos rêves, vous y travaillez sérieusement ! Alors n’oubliez pas de faire un bilan du positif et de vous féliciter régulièrement. Peut-être êtes-vous en plein processus de recrutement qui se déroule bien ? Votre projet se précise-t-il au fur et à mesure des entretiens ? Avez-vous fait des rencontres intéressantes et eu des échanges enrichissants ? Notez tous les points positifs, même ceux qui vous paraissent insignifiants !
Rappelez-vous également régulièrement d’où vous partez ! Il y a peu, votre projet était flou, votre CV un brouillon et vos lettres de motivation inexistantes. Alors n’oubliez pas de vous féliciter pour le chemin parcouru !

Travailler sa confiance en soi

Cruciale pendant une période de recherche d’emploi, n’oubliez pas de chouchouter votre estime de vous-même et de travailler à la renforcer. Rappelez-vous régulièrement de vos qualités et donnez-vous des petits discours encourageants devant le miroir. Évitez également de vous comparer aux autres : vous faites votre propre chemin et c’est le seul qui compte vraiment !
Créez votre propre routine bien-être avec ces 7 exercices pour augmenter la confiance en soi.

S’offrir du temps pour soi

Enfin, n’oubliez pas de vous offrir du temps pour vous ressourcer et vous relaxer. Souvenez-vous qu’une recherche d’emploi se rapproche plus d’un marathon que d’un sprint. Alors permettez-vous des week-ends, voire des semaines entières sans recherche intensive sur les plateformes de recrutement. Vous ne repartirez que plus motivé et efficace, une fois votre pause terminée !
méthode pour gérer un entretien d'embauche
De la préparation au suivi des entretiens d’embauche en passant par la gestion des doutes, vous avez maintenant toutes les étapes pour réussir votre recherche d’emploi et enfin décrocher le job de vos rêves ! Votre carrière épanouissante n’attend que vous. Alors quand vous lancez-vous ?

Souhaitez-vous donner un coup de boost supplémentaire à votre recherche d’emploi ? Alors notre coaching ROCK est fait pour vous ! Un coach certifié et spécialisé dans l’accompagnement à la recherche d’emploi sera là pour vous aider à décrocher le job qui vous fera enfin clamer haut et fort : « j’aime le lundi » !

Mini-guide d'autocoaching

Des exercices et des réflexions pour mieux vous connaître et oser croire en votre job de rêve !