La reconversion professionnelle semble avoir le vent en poupe ! Internet regorge de témoignages d’ingénieurs devenus pâtissiers et de commerciaux ayant tout quitté pour créer leur ferme en permaculture à la campagne. Des profils qui ont de quoi inspirer… mais qui sont pourtant loin de refléter la réalité. En vérité, si beaucoup d’actifs songent à prendre un nouveau départ, assez peu sautent le pas. Parmi ceux qui osent, la plupart ne passent pas du coq à l’âne et optent pour un changement d’activité ou de secteur. Mais le développeur devenu responsable communication dans son entreprise est malheureusement beaucoup moins médiatisé que le chercheur en physique maintenant professeur de danse. Alors envisagez-vous de vous réorienter ? Pas si vite, posez-vous les bonnes questions avant de sauter le pas et découvrez les étapes indispensables pour ne pas vous tromper ! Comment réussir sa reconversion professionnelle ? Vous aurez bientôt la réponse !

Comprenez l’origine de votre besoin de reconversion

Avant de pousser la porte de votre RH, lettre de démission en main, analysez votre mal-être et les raisons qui vous poussent à penser que votre job actuel ne vous convient pas. Est-ce un ras-le-bol dû à une charge de travail trop importante, un management toxique ? Peut-être avez-vous l’impression de stagner dans votre mission sans avoir la possibilité de prendre plus de responsabilités ? Posez-vous ces questions et demandez-vous ensuite : si je change de mission au sein de mon entreprise, serait-ce mieux ? Si je change d’entreprise ou de secteur mais sur le même genre de mission, comment me sentirai-je ?

Ne cédez pas à l’effet de mode de la reconversion, prenez le temps d’apprendre à vous connaître, de comprendre vos besoins, vos motivations, vos envies. Cela vous évitera un virage à 180° qui se finira en tournant à 360° avec retour à la case départ.

Pour vous aiguiller, nous vous donnons quelques exemples de raisons qui pourraient vous pousser à sérieusement envisager une reconversion :

  • vous ressentez un manque de sens dans votre métier actuel qu’un changement d’entreprise ou de secteur ne résoudrait pas ;
  • après une longue phase d’introspection, vous réalisez petit à petit que votre métier actuel ne correspond pas à votre personnalité et vos aspirations ;
  • retrouver la maîtrise de votre temps, être autonome et libre sont des critères essentiels pour vous. Votre situation actuelle ne vous offre pas cette possibilité ;
  • vous avez une passion et vous voulez en faire votre métier ;
  • une idée d’entreprise que vous souhaitez développer trotte dans votre tête.

Cette liste est loin d’être exhaustive, il existe autant de raisons de se reconvertir que de personnes sur cette planète ! Mais si vous vous reconnaissez dans un des points cités, peut-être est-ce le moment de sauter le pas ? Découvrons ensemble comment bien réussir sa reconversion professionnelle !

Préparez-vous psychologiquement

La préparation psychologique est cruciale avant de se lancer dans un changement de carrière ! Que vous souhaitiez devenir artisan, vous lancer dans l’entreprenariat sur le web ou vous former au métier de développeur, il vous faudra anticiper de potentiels désagréments en chemin :

  • certaines étapes seront plus difficiles que d’autres, ponctuées de moments de doute, d’interrogations et de pensées négatives ;
  • vous aurez peut-être besoin de cumuler votre ancien emploi, votre nouveau métier, une formation en même temps et faire une croix sur votre vie sociale temporairement ;
  • vos proches ne seront potentiellement pas aussi compréhensifs que vous l’espérez. Il va falloir accepter que tout le monde ne soit pas aussi enthousiasmé que vous par votre nouveau projet professionnel ;
  • vous devrez peut-être accepter de voir votre salaire baisser ;
  • le syndrome de l’imposteur ne sera jamais bien loin au début. Vous découvrirez en chemin des peurs, des blocages qu’il vous faudra combattre.

Nous espérons ne pas vous avoir fait trop peur ! Si vous souhaitez anticiper votre préparation psychologique, découvrez notre guide pour surmonter votre peur de l’inconnu et poursuivvre votre idéal professionnel.

Êtes-vous toujours confiant ? Si tous les feux sont verts, direction l’étape suivante !

Entourez-vous des bonnes personnes

C’est un conseil parfois difficile à appliquer et pourtant si important avant de commencer une reconversion professionnelle. Vous n’avez pas envie d’entendre vos amis ou votre famille vous rabâcher à chaque fois que vous les voyez : « Ah, tu es encore sur cette idée farfelue. Mais garde ton vrai job, tu y es bien mieux ». Non, vous avez besoin de personnes qui vous soutiennent, qui prennent de vos nouvelles, qui croient en votre projet.

Si vous voulez un peu de renfort, essayez de rencontrer de nouvelles personnes qui passent ou sont passées par un processus similaire au vôtre. Vous suivez une formation ou vous vous lancez dans l’entreprenariat ? Peut-être pouvez-vous vous rapprocher d’autres élèves ou entrepreneurs qui sont dans le même bateau. Ils vous permettront à la fois de construire votre nouveau réseau et en plus, de faire de belles rencontres qui ne pourront que vous encourager !

Dans tous les cas, ne restez pas dans votre coin et entourez-vous au maximum de personnes bienveillantes. Pour celles qui ne semblent pas très enthousiastes, ne les rayez pas complètement de votre vie. Essayez juste de prendre un peu de distance temporairement si nécessaire et ne leur parlez pas trop en détail de votre projet.

Apprenez à vous connaître et faites-vous accompagner si besoin

Pour être sûr de ne pas vous tromper de chemin, apprenez à vous comprendre. Quels sont vos besoins, vos envies, vos motivations ? Avant de vous lancer corps et âme dans une nouvelle voie, vous devrez passer par une longue phase d’introspection. Pas toujours évidente à mener seul de son côté, un accompagnement par un coach pour trouver son chemin professionnel peut être particulièrement bénéfique et vous faire gagner un temps précieux.

Découvrez le témoignage de reconversion de Corentin, de la physique-chimie au community management, qui ne regrette pas de s’être fait épauler dans sa transition.

Préparez-vous matériellement

Une réorientation professionnelle prend du temps et parfois même de l’argent. Il va donc falloir préparer concrètement le terrain pour ne pas être contraint d’abandonner en chemin pour des raisons matérielles. Ce serait tout de même dommage.

Êtes-vous prêt à accepter de voir vos revenus baisser ? En changeant de domaine de compétences, vous risquez de repartir sur des postes avec moins de responsabilités et donc potentiellement moins bien rémunérés. Si vous décidez de créer votre entreprise, vous allez démarrer avec 0 € de chiffre d’affaires. Vous aurez besoin d’un peu d’économie de côté.

Heureusement, en France, il existe plusieurs aides qui permettent de rendre cette transition un peu plus facile à vivre :

  • si vous souhaitez devenir entrepreneur, vous avez la possibilité de demander un congé pour création d’entreprise à votre employeur ;
  • vous pouvez également négocier une rupture conventionnelle,  qui vous permettra de toucher le chômage en quittant votre entreprise ;
  • pour conserver une partie de vos revenus et vous libérer un temps précieux pour vous former ou tester votre nouveau métier, vous pouvez peut-être passer à temps partiel ;
  • depuis 2019, si vous avez un projet de création d’entreprise, vous avez la possibilité de toucher le chômage, même en démissionnant. Mais attention, il vous faudra un projet en béton ! 

Formez-vous

Bonne nouvelle, en France, développer de nouvelles compétences n’a jamais été aussi facile ! Il existe de nombreuses aides à la formation professionnelle. CPF, FONGECIF, congé individuel de formation, vous trouverez forcément chaussure à votre pied !

Se former pour se reconvertir professionnellement

Envisagez-vous un nouveau métier ? Peut-être serait-ce une bonne idée de vous former avant de vous lancer dans le grand bain ? Vous serez plus confiant, moins sujet au syndrome de l’imposteur et gagnerez sûrement du temps par rapport à apprendre vos nouvelles missions sur le tas.

Testez votre futur métier avant de vous lancer

Êtes-vous certain de ne pas avoir une vision idéalisée de votre future carrière ? Par mesure de précaution, il serait plus sage de la tester avant de se lancer dans le vide, soit en commençant en parallèle de votre emploi actuel, soit en faisant un micro-stage. Le minimum reste de prendre contact avec des professionnels du secteur pour connaître la réalité du terrain : est-ce facile de trouver un emploi, des missions ? Quel est le revenu attendu ? Comment se déroule une journée type ?

Pour vous aider dans votre reconversion, vous pouvez par exemple trouver un mentor. La personne peut être quelqu’un travaillant dans le secteur que vous visez.

Apprenez à pitcher votre projet

Votre mission si vous l’acceptez : arriver à résumer votre projet de reconversion en moins de 30 secondes (voire moins de 10 secondes pour les plus téméraires) ! Cet exercice vous servira grandement pour justifier votre changement d’orientation et vendre votre nouveau métier en entretien d’embauche ou à vos futurs clients.

De plus, il vous aidera vous aussi à vous conforter dans votre choix, à vous rappeler les raisons de ce changement dans les moments de doute et d’incertitude. Alors soyez fier de votre parcours atypique et apprenez à le vendre en toute confiance et avec assurance !

Vous avez maintenant un guide complet pour réussir votre reconversion professionnelle ! Alors quelle nouvelle orientation souhaitez-vous donner à votre carrière ? Racontez-nous en commentaire !

Vous voulez aller plus loin ?

Apprenez à mieux vous connaître grâce au mini-guide Sensy gratuit !

Un mini-guide gratuit à télécharger et un programme en 4 étapes :

  • Faites votre état des lieux,
  • Définissez ce que vous aimez,
  • Fixez ce que vous voulez,
  • Planifiez ce dont vous avez besoin.