fbpx

« Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre. » Cette citation de Goethe résume bien le message derrière cet article. Beaucoup de personnes confondent encore confiance en soi et timidité. Certes, un manque de confiance en soi a un impact sur ses relations avec autrui. Mais ce n’est pas la seule  ! L’estime de soi, ainsi que la capacité à rebondir en cas d’échec font également partie intégrante de la confiance en soi. Quand vous ne vous sentez plus aligné dans votre travail, que vous pensez à vous reconvertir, mais que vous n’osez pas : « Je n’y arriverai jamais », « Que vont penser les autres ? », « Que faire si j’échoue ? », c’est votre manque de confiance en vous qui parle. La bonne nouvelle, c’est qu’avec un peu de pratique, prendre confiance en soi est possible ! Découvrez 7 exercices pour augmenter la confiance en soi, à pratiquer au moins quelques minutes chaque jour et sans modération !

Améliorer son estime de soi

Se rappeler ses qualités

Quand quelqu’un vous interroge sur vos qualités, êtes-vous du genre à bafouiller et hésiter, tout en vous demandant : « pourquoi ne m’a-t-il pas demandé mes défauts ? J’en ai déjà 10 en tête… » ? Si vous vous reconnaissez dans ce comportement, alors cet exercice est fait pour vous ! Avant de le mettre en place, vous devrez mener une petite investigation. Demandez à quelques-uns de vos proches les 3 qualités principales qu’ils vous donneraient. Vous pouvez mener l’enquête auprès d’un collègue de longue date que vous appréciez, d’un membre de votre famille, de votre conjoint, d’un ami et noter toutes leurs réponses.

Maintenant que vous avez votre liste de qualités, votre but va être de la mémoriser et de la réciter régulièrement, un peu comme une poésie. Même si c’est un exercice difficile, l’idéal est de les dire à voix haute devant le miroir tous les matins. Si c’est trop contraignant, vous pouvez vous les répéter dans votre tête, par exemple pendant votre brossage de dents. Ayez toujours votre liste initiale à portée de main au cas où vous auriez un petit trou de mémoire. Voilà une belle façon de démarrer la journée en toute confiance !

En finir avec les mots saboteurs

Vous arrive-t-il de vous traiter de « stupide », « égoïste », «  », parfois même à voix haute ? Un conseil : arrêtez. Ce comportement peut vous paraître anodin, mais il ne l’est pas, loin de là. À chaque fois que vous ancrez un adjectif dévalorisant dans votre tête, vous entamez votre estime et votre confiance en vous-même. Vous vous construisez une croyance limitante qui n’est pas sans conséquence et qui finira par vous convaincre que vous n’êtes pas assez intelligent, solide ou charismatique pour décrocher ce job, monter votre entreprise et poursuivre vos rêves. 

Pour mener à bien cet exercice, le plus important est de prendre conscience des situations où vous employez ces mots saboteurs. Dès que vous vous surprenez à prononcer ou penser un mot dévalorisant, essayez de reformuler la phrase de manière plus positive. Par exemple : « Je suis tête en l’air, j’ai oublié mes clés ! » Et si vous vous disiez à la place : « Certes, j’ai oublié mes clés et je ne m’en suis rappelé qu’après avoir claqué la porte. La prochaine fois, je m’en souviendrai avant de quitter la maison. » En pratiquant cet exercice dès que la situation se présente, vous perdrez petit à petit l’habitude de vous dévaloriser.

Se reconnecter au positif

Souriez à la vie et la vie vous sourira. Cette citation reprise à l’envi n’est-elle qu’un doux rêve idéaliste ? Ce n’est pas ce que nous pensons ! Êtes-vous familier avec la méthode Coué ? Le principe est simple : suggérer à votre imagination ce que vous voulez voir arriver. Ainsi, quand vous vous répétez dans votre tête des affirmations positives comme : « Je suis capable d’accomplir de grandes choses », « Je suis en paix avec moi-même » ou « Je m’affirme de plus en plus, avec bienveillance et authenticité », vous finissez par les intégrer. Choisissez-en une qui vous inspire chaque jour (par exemple avec cette liste d’affirmations positives) et répétez-la quelques fois sous la douche le matin. Pour un petit coup de boost en plus, vous pouvez même faire parler votre corps : souriez et prenez une posture confiante.

image1

Prendre confiance en soi dans ses relations avec les autres

Accepter les compliments et en donner

Quand vous recevez un compliment, vous arrive-t-il de refuser d’en prendre l’entière responsabilité ? « J’ai eu de la chance »,  « Je n’y serai pas arrivé seul. » Sachez que dans ces moments-là, c’est votre manque de confiance en vous qui parle à votre place. La prochaine fois que vous recevez un compliment, acceptez-le en disant simplement « Merci ». 

Prenez aussi l’habitude de donner des compliments aux autres. C’est le meilleur moyen d’en recevoir à votre tour et c’est un excellent exercice pour augmenter sa confiance en soi. Adoptez la bonne pratique suivante : un jour, un compliment ! Chaque jour, essayez de complimenter quelqu’un : votre collègue qui a donné une présentation très claire, votre proche qui vous a cuisiné un excellent repas, votre enfant qui a eu une bonne note à l’école.

Éviter la comparaison dévalorisante

Le manque de confiance en soi est souvent renforcé par les comparaisons que nous faisons vis-à-vis d’autrui. Mettez-vous bien en tête que vous comparez toute votre vie avec ce que les autres veulent bien vous montrer de la leur, c’est-à-dire le meilleur.

Par exemple, votre vieil ami du lycée a monté une entreprise à succès pendant que vous vous épuisez dans un job sans perspective palpitante d’évolution ? Peut-être que cet ami travaille non stop et se sent très seul, contrairement à vous qui avez une famille aimante pour vous soutenir. Quand vous vous prenez en flagrant délit de comparaison dévalorisante, essayez de la tourner de façon  : « Cet ami a trouvé sa voie professionnelle, comment puis-je faire pour faire de même ? Peut-être puis-je commencer par lui poser quelques questions sur son parcours ? »

Renforcer sa capacité à oser et donc… accepter d’échouer

Accepter ses erreurs et en tirer des enseignements

Vous n’êtes pas parfait, mais c’est normal ! Oui, il vous arrive de faire des erreurs : rater une présentation, ne pas réussir un entretien d’embauche, ou juste casser une assiette en vidant le lave-vaisselle. Non, ce n’est pas grave ! Ce qui compte, c’est la façon avec laquelle vous gérez les émotions que ces situations vous procurent. Vous ne vous laissez pas abattre ? Vous acceptez vos déconvenues et en tirez des enseignements ? Vous êtes sur la bonne voie ! Entraînez-vous chaque jour à faire le bilan de vos petites erreurs et de ce qu’elles vous ont appris pour aller de l’avant !

Si vous voulez vous détacher pleinement du jugement des autres et prendre plus de risques, découvrez un autre de nos articles sur la confiance en soi.

Sortir de sa zone de confort et passer à l’action

Savez-vous comment votre routine arrive à être à la fois confortable et ennuyeuse ? C’est parce que vous en maîtrisez tous les aspects. Elle est donc sans surprise, bonne comme mauvaise. C’est agréable mais en contrepartie, c’est un quotidien qui vous lance peu de défis ! Et pourtant, ce sont ceux-ci qui vous font avancer et grandir. Notre conseil : osez sortir de votre zone de confort !

Il ne s’agit pas non plus de tout plaquer du jour au lendemain pour devenir maraîcher dans la Drôme ! L’idée est plutôt de vous lancer des mini-défis qui vont vous donner un peu de fil à retordre. En les réussissant haut la main, vous augmenterez petit à petit votre confiance en vous. Votre mission si vous l’acceptez : vous lancer un défi par semaine ! En voici 2 exemples : 

  • vous n’osez pas affirmer vos idées en réunion ? Essayez d’initier une de vos propositions lors de la prochaine réunion. Si vous n’y arrivez pas, ne vous culpabilisez pas et retentez votre chance !
  • l’entreprenariat vous tente mais vous fait très peur en même temps ? Imprégnez-vous de témoignages inspirants, par exemple grâce à ces 10 podcasts motivants, ou menez l’enquête auprès d’un entrepreneur de votre réseau.

Pour continuer la lecture : découvrez nos 5 conseils pour accepter l’échec professionnel et rebondir en cas de déconvenue !

La checklist d’exercices pour augmenter la confiance en soi, jour après jour

À vous de l’adapter en fonction de vos habitudes et votre emploi du temps, mais voici une checklist pour mettre en place dès aujourd’hui une nouvelle routine et booster votre confiance en vous ! Investissez 15 minutes de votre journée et changez votre vie dès aujourd’hui. 

Pour bien démarrer la journée :

[ ] Se rappeler et se répéter sa liste de qualités (en se brossant les dents par exemple).
[ ] Noter et se répéter plusieurs fois une pensée positive. 
[ ] Réfléchir à une circonstance qui permettrait de faire un compliment sincère au cours de la journée.
[ ] S’assurer que le petit défi de la semaine est défini et a sa place dans l’agenda.

Pour faire le bilan le soir :

[ ] Faire le point sur les éventuels mots saboteurs employés à son égard et reformuler positivement ses pensées dévalorisantes.
[ ] Noter les compliments donnés et reçus.
[ ] Tirer des enseignements de ses erreurs ou échecs de la journée. Si besoin, définir des actions pour aller de l’avant.
[ ] Réfléchir à ses éventuelles comparaisons dévalorisantes vis-à-vis d’autrui. Comment les reformuler de manière inspirante ?

Êtes-vous prêt à vous lancer et mettre en pratique ces 7 exercices pour augmenter la confiance en soi ? N’hésitez pas à les mettre en place un par un, en commençant par celui qui vous parle le plus. Lequel est-ce ? Racontez-nous en commentaires ! Pour une dose de motivation supplémentaire, découvrez cette courte vidéo inspirante et instructive (elle est en anglais, activez les sous-titres français si besoin).