fbpx

C’est décidé, vous vous lancez dans un nouveau projet professionnel ! Vous avez même déjà une bonne idée de ce vers quoi vous voulez vous tourner. Plus en accord avec vos valeurs, ce nouveau job a tout pour vous plaire… sur le papier. Mais comment être sûr que l’herbe est vraiment plus verte à côté ? N’existe-t-il pas un moyen de découvrir de nouveaux métiers avant de se lancer dans une formation longue et exigeante ou dans une recherche d’emploi chronophage ? Bonne nouvelle, dans cet article, nous vous livrons 8 méthodes pour tester un nouveau métier avant de vous lancer.  Comment faire une immersion professionnelle avec ou sans Pôle Emploi, trouver un stage découverte, interroger des professionnels pour vous assurer que ce métier est fait pour vous ? Découvrez toutes nos idées et astuces !

Entrer en contact avec des professionnels du secteur

C’est sûrement la façon la plus simple de découvrir de nouveaux métiers : demander à des personnes qui exercent la fonction que vous visez comment se passe leur quotidien, quels sont leurs challenges, les points positifs et négatifs de leur travail. Cela fonctionne aussi si vous voulez plus d’informations sur une entreprise qui vous fait de l’œil.

Via votre réseau

La première étape est peut-être de regarder dans votre réseau. Connaissez-vous quelqu’un qui exerce le métier dans lequel vous aimeriez vous lancer ? Un de vos proches est-il en contact avec une personne à qui vous pourriez poser quelques questions ? Commencez par mener l’enquête ! Avec un lien en commun, cela vous permettra plus facilement d’obtenir un petit appel téléphonique ou d’inviter la personne à prendre un café.

Via LinkedIn

Quoi de mieux qu’un réseau social professionnel pour commencer à répondre à la question : « ce métier me correspond-il ? » Contacter une personne que vous ne connaissez pas peut sembler intimidant dans un premier temps. Toutefois, gardez en tête que vous n’avez rien à perdre. Au pire, vous essuyez un refus ou ne recevez aucune réponse. Il est même probable que vous soyez surpris de découvrir que beaucoup de personnes adorent parler d’elles et seront ravies de vous accorder un peu de temps !
Gardez en tête d’aller à l’essentiel au moment d’envoyer un message à quelqu’un. Décrivez en quelques lignes votre situation :
  • vous êtes en reconversion professionnelle ;
  • vous cherchez donc à avoir plus d’informations sur le métier exercé par la personne ;
  • serait-elle disponible pour discuter avec vous de son quotidien ?
Et si vous développiez un peu plus votre réseau en ligne pour avoir des contacts plus facilement ? Découvrez comment construire une redoutable stratégie de personal branding sur LinkedIn.

Les questions à poser

Félicitations ! Vous avez maintenant trouvé une petite poignée de professionnels qui acceptent de répondre à vos questions de carrière. Mais là, vous vous sentez peut-être paniqué : que puis-je leur demander ? Comment obtenir des éléments pertinents pour mon projet de reconversion professionnelle ?

Voici une petite liste non exhaustive de questions à poser, à adapter en fonction de votre interlocuteur et de votre projet :
  • Quelles sont vos missions quotidiennes ?
  • Comment se déroule une semaine type pour vous ?
  • Depuis combien de temps exercez-vous ce poste ?
  • Quel est le niveau de rémunération pour ce type de métier ? Y a-t-il des avantages et/ou primes supplémentaires ?
  • Êtes-vous plutôt derrière un bureau ou sur le terrain ?
  • Travaillez-vous en équipe ?
  • Êtes-vous souvent en déplacement ?
  • Est-ce aisé de trouver un emploi dans ce domaine ?
  • Faut-il une formation ou une première expérience pour espérer être embauché ?
  • Quelles sont vos perspectives d’évolution ?
  • Quels sont les aspects positifs de ce métier ?
  • Quels sont les aspects négatifs de ce métier ? Comment les surmontez-vous ?
  • Auriez-vous des conseils particuliers à me donner ?
À lire aussi : Vous souhaitez quitter votre grande entreprise pour une petite ? Faites le test et découvrez si vous êtes fait pour travailler en startup.

Découvrir un métier en immersion pour se confronter à la réalité

Aimeriez-vous aller plus loin qu’un simple entretien ? Visez-vous un métier artisanal ou manuel, que vous aimeriez expérimenter pour de vrai avant d’envisager une formation ? Bonne nouvelle, il existe plusieurs solutions pour tester un nouveau métier en conditions réelles avant de vous lancer !

Avec un organisme privé

Plusieurs entreprises privées proposent des offres pour découvrir un métier en immersion pendant une courte durée, en général de 1 à 30 jours.

Savoir-faire et Découverte

Savoir-faire et Découverte possède une large offre de stages découverte pour les métiers de l’économie locale orientés artisanat. C’est donc parfait si vous envisagez de devenir boulanger, apiculteur ou de monter votre entreprise de cosmétiques naturels et biologiques par exemple.

L’interface est très simple d’utilisation. Vous pouvez directement visualiser les dates et lieux des stages proposés. Souvent ceux-ci sont réalisés en petits groupes, vous ne serez donc pas seul à tenter l’expérience de l’immersion professionnelle.

Les prix varient en fonction de la nature du stage. Toutefois, la plupart sont finançables par votre Compte Personnel de Formation (CPF).

À lire également : découvrez 4 pistes à explorer pour travailler dans le développement durable et trouver une offre d’emploi dans ce secteur.

Test Un Métier

D’illustrateur à agent de trafic aérien en passant par développeur d’applications mobile, Test Un Métier propose des stages d’immersion très variés, d’une durée de 1 à 30 jours.

Comptez 1990 € pour un test métier avec un accompagnement prévu par la plateforme pour vous aider à trouver le meilleur stage en fonction de votre projet professionnel.

Job Republik

Job Republik est normalement prévu pour des personnes qui ont besoin d’un complément de revenus et souhaitent trouver des missions ponctuelles dans des entreprises en recherche de main-d’œuvre. Toutefois, vous pourrez peut-être y trouver votre bonheur pour tester l’environnement d’un métier que vous visez et rencontrer des professionnels du secteur.

C’est une méthode un peu détournée pour tester un nouveau métier. Mais contrairement aux précédentes solutions, vous n’aurez pas besoin de financement et serez même rémunéré pendant votre exploration métier. Il vous faudra en revanche le statut de micro-entrepreneur pour accepter des missions sur cette plateforme.

Avec Pôle Emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi en ce moment (indemnisé ou non), vous pouvez bénéficier d’une immersion professionnelle avec Pôle Emploi, appelée période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP).

Si ce type d’expérience vous intéresse, vous devez prendre contact avec votre conseiller Pôle Emploi qui sera votre interlocuteur privilégié. La durée de l’immersion est d’un mois maximum, pendant lequel vous êtes intégré dans une entreprise. Un tuteur y est désigné pour vous accompagner au quotidien.

De votre propre initiative

Pourquoi ne pas contacter directement une entreprise pour trouver une expérience d’immersion ? Cette méthode ne fonctionnera pas nécessairement. Toutefois, des petites entreprises dans des secteurs peu concurrentiels et peu confidentiels pourront être intéressées. Mettez en avant que vous pourriez apporter une petite aide bénévole très temporaire et tentez votre chance.

Effectuer un stage pour tester un nouveau métier

Faire un stage en France

Attention, la réalisation d’un stage en France est très encadrée. Il est obligatoire de signer une convention entre l’entreprise, le stagiaire et un établissement de formation. Ceci signifie que vous devez forcément être élève d’un organisme de formation habilité à signer une convention avec vous et une entreprise.

Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas effectuer de stage en France pour tester un nouveau métier et devrez vous contenter des solutions citées ci-dessus.

Faire un stage à l’étranger

Si vous n’avez pas possibilité d’effectuer un stage en France, vous pouvez éventuellement envisager de l’effectuer à l’étranger. De nombreux pays disposent de législations moins exigeantes en matière de stage et pourront vous embaucher temporairement, même sans convention. Cet avantage vient toutefois avec une contrepartie : vous n’aurez peut-être pas autant d’avantages qu’en France, notamment en ce qui concerne le salaire et les horaires de travail. Mais c’est peut-être aussi l’occasion de partir à l’aventure ailleurs si vous le souhaitez !
Vous avez maintenant plusieurs pistes à explorer pour tester un nouveau métier et valider votre projet de reconversion professionnelle avant de vous lancer dans une formation ou une recherche d’emploi !

Pour aller plus loin, découvrez tous nos conseils et les étapes pour réussir votre reconversion professionnelle.