fbpx

Trouver sa voie professionnelle, savoir quoi faire jusqu’à la retraite, être heureux au travail : toutes ces injonctions répétées en boucle vous donnent peut-être le tournis. Avez-vous l’impression d’avoir un problème parce que vous n’avez pas les réponses à toutes ces questions ? Rassurez-vous : c’est complètement normal. Trouver sa mission de vie ou sa raison d’être et la concrétiser par son travail est un processus progressif, qui prend du temps. Alors aujourd’hui, nous voulons vous parler de la célèbre méthode ikigaï mais sous un angle bienveillant et sans culpabilité. Découvrez des actions simples à mettre en place dès aujourd’hui qui vous aideront à cultiver votre état d’esprit d’explorateur de votre personnalité et à donner la première impulsion à votre recherche, ou plutôt votre construction d’ikigaï.

Définition et origine de l’ikigaï

Commençons par un petit rappel sur le concept de l’ikigaï. Originaire du Japon et plus particulièrement de l’archipel d’Okinawa, cet art de vivre pourrait être traduit littéralement par  ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ».

Okinawa est célèbre pour la longévité de ses habitants et l’importante proportion de centenaires dans sa population. Ce qui caractérise la vie sur cet archipel, outre le régime alimentaire équilibré à base de poissons, c’est l’absence de notion de retraite. Les habitants de l’île mettent un point d’honneur à exercer toute leur vie une activité en accord avec leur ikigaï, qu’ils passent leur jeunes années à explorer.

Ainsi, leur activité doit se trouver à la croisée des 4 composantes de l’ikigaï :
  • ce qu’ils aiment ;
  • ce en quoi ils sont doués ;
  • ce dont le monde a besoin ;
  • ce pour quoi ils peuvent être payés.
Qu'est-ce que l'ikigai ?

Si, dans les pays occidentaux, une grande partie des actifs ne s’épanouit pas au travail, c’est que l’activité professionnelle est en priorité choisie pour son caractère rémunérateur. Les 3 autres composantes de l’ikigaï sont mises au second plan, voire même complètement laissées de côté.

Répondre aux 4 questions de l’ikigaï séparément est souvent facile, mais essayer de trouver ce qui concilie les 4 composantes est une autre paire de manches.

Alors dans, cet article, nous voulons vous donner quelques pistes pour commencer à explorer à votre tour votre propre ikigaï. Sans plus attendre, passons à la pratique ! Commencez par vous demander combien de composantes de l’ikigaï votre activité actuelle remplit.

N.B. Les explorations décrites ci-dessous sont inspirées en grande partie du livre Trouver son Ikigaï de Christie Vanbremeersch.

#1 Se reconnecter à la simplicité

Pour ne pas rester uniquement dans l’introspection

S’il y a une chose que vous devriez retenir de cet article, c’est bien celle-ci. Dans toutes vos explorations, restez au maximum dans la simplicité. Essayez de ne pas tout surinterpréter, de ne pas vous poser des milliards de questions et de ne pas vous attendre à avoir immédiatement LA réponse parfaite à cette question de l’ikigaï. Le chercher, c’est aussi accepter de se mettre en mouvement et de se lancer, en prenant le risque de se tromper. C’est de cette façon que vous trouverez et étofferez votre réponse et votre connaissance de vous-même. Vous apprécierez d’autant plus ce cheminement qui finira pas vous mener à votre ikigaï !
Lorsque vous butez dans votre recherche, sans savoir comment la poursuivre, demandez-vous toujours : « et si c’était simple, qu’est-ce que je ferais ? » Ensuite, lancez-vous dans cette action simple, même si c’est un tout petit pas. Que ce soit passer un coup de fil à un proche qui a l’air épanoui dans sa vie professionnelle pour lui poser quelques questions sur son quotidien ou rechercher des formations sur l’entrepreneuriat, l’important est de garder son mouvement et de ne pas arrêter d’avancer.

#2 Explorer ce qui attise sa curiosité

Pour découvrir ce que vous aimez

Pour commencer à explorer vos centres d’intérêt plus en profondeur, demandez-vous ce qui vous rend curieux en ce moment. Quels sujets alimentent vos conversations, vos diverses recherches sur le web ou vos lectures ? Vos réponses peuvent aller de la cuisine végétarienne à la façon de se tenir à son budget en passant par des techniques pour dormir confortablement en tente ! Notez au moins 5 domaines et sélectionnez-en un en particulier. Pour celui-ci, associez-lui une action concrète : vous renseigner sur le sujet, interroger quelqu’un qui s’y connait. L’idée est de commencer l’exploration de votre ikigaï par une initiative agréable et de vous reconnecter à votre esprit curieux.

#3 Se replonger dans son enfance

Pour découvrir ce que vous aimez

Qu’aimiez-vous faire dans votre enfance ? Qu’est-ce qui vous faisait perdre la notion du temps ? Essayez ensuite d’en tirer des conclusions. Par exemple, si c’était jouer aux jeux vidéo, interrogez-vous sur ce qui vous plaisait particulièrement derrière cette activité : était-ce le coté stratégique, le fait d’inventer des histoires ?

À partir de vos réponses, demandez-vous comment vous pourriez retrouver cet enthousiasme dans votre vie d’adulte et en particulier dans votre vie professionnelle. Vous n’aurez peut-être pas la réponse immédiatement, mais vous commencerez à y réfléchir et c’est l’essentiel.

Pour une petite introspection quotidienne qui vous aidera à avancer vers votre ikigaï, découvrez nos conseils pour commencer le journaling et en faire une habitude.

Replonger dans son enfance pour mettre en pratique la méthode ikigai

#4 Analyser sa jalousie

Pour découvrir ce que vous aimez ou la cause que vous aimeriez défendre

Un autre élément qui peut en dire long sur votre ikigaï et ce que vous aimeriez accomplir dans votre vie, c’est votre jalousie.

Certaines personnes et surtout certains aspects de leur vie vous font-ils les envier intérieurement ? Avez-vous l’impression que votre vie est moins bien que la leur à cause de cet aspect-là ? Vers qui se tourne votre jalousie : votre cousine qui a osé créer son entreprise et qui parvient à vivre de son activité, votre collègue qui est en contact direct avec les clients, votre ami qui est devenu nomade digital ? Essayez de retrouver votre besoin personnel non rempli derrière votre jalousie.

#5 Écouter  sa colère

Pour découvrir la cause qui vous tient à cœur et ce dont le monde a besoin

Qu’est-ce qui vous fait fulminer ? Prenez une feuille de papier, un stylo et lancez-vous dans la liste de vos doléances. Du manque de nature dans votre ville au bruit de pas de vos voisins du dessus le soir en passant par votre collègue qui récolte les lauriers de vos idées parce qu’il parvient à se mettre en avant, notez tout ! Pour chaque ligne, demandez-vous comment vous pourriez changer les choses. Peut-être une idée de métier ou de cause à défendre dans votre activité professionnelle se cache-t-elle derrière ? Si ce n’est pas le cas, vous aurez au moins trouver une façon d’améliorer votre quotidien.
sens motivation équilibre raison d'être

7 jours, 7 emails

Posez les fondations de votre vie professionnelle

Un mini-parcours de coaching gratuit et sans engagement pour commencer votre introspection !

#6 Identifier sa zone de brillance

Pour mettre le doigt sur vos talents

Maintenant que vous avez une meilleure idée de ce que vous aimez et ce qui vous indigne, c’est le moment de vous concentrer sur vos talents et votre zone de brillance. Pour cela, demandez-vous quelles sont vos qualités. Pour compléter votre liste, vous pouvez même mener une petite enquête auprès de plusieurs personnes qui vous connaissent bien, que ce soit votre famille, des amis ou des collègues. 

Passez ensuite à l’analyse : parmi votre liste de qualités, sélectionnez-en 3, auxquelles vous ne renonceriez pour rien au monde. Comment pourriez-vous exploiter ces qualités dans votre vie professionnelle ? C’est probablement en vous appuyant sur cette zone de brillance que vous exploiteriez votre plein potentiel d’épanouissement. C’est donc une bonne base pour construire votre ikigaï.

Pour aller un peu plus loin sur cette question et les précédentes, découvrez 6 exercices pour apprendre à vous connaître.

#7 Décrypter son mode de fonctionnement

Pour construire votre ikigaï en accord avec vos besoins

Demandez-vous ce qui est indispensable à votre environnement pour vous sentir épanoui et en confiance. Avez-vous un besoin impératif de sécurité financière ? L’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est-il essentiel pour vous, car vous souhaitez consacrer du temps à votre famille ? Aimeriez-vous voyager plus souvent ? Toutes ces questions vont vous aider à identifier comment traduire concrètement votre ikigaï.
Par exemple, si vous vous dites : « j’ai envie d’aider les autres à trouver le lieu de vie qui leur correspond », vous allez sûrement vous diriger vers une carrière dans l’immobilier. Mais de quelle façon aimeriez-vous exercer cette activité ? Vous voyez-vous être indépendant ou plutôt travailler en agence avec des collègues ? Souhaitez-vous le faire à temps plein ou à temps partiel ? C’est sur ce type de questionnement que votre environnement idéal peut jouer un rôle.

#8 Bien s’entourer

Pour persévérer dans sa recherche sans se décourager

Une recherche d’ikigaï suivie d’une concrétisation du projet associé va vous prendre du temps et de l’énergie. Vous avez besoin d’un entourage qui vous soutient et suit vos avancées pour ne pas abandonner et persévérer ! Alors demandez-vous dès maintenant : à qui pensez-vous pour accompagner votre cheminement vers votre ikigaï ? Qui dans votre entourage pourrait être un confident précieux dans les moments de doutes ?
Bien s'entourer pour mettre en pratique la méthode Ikigai

#9 Se poser la question de l’argent

Pour découvrir ce pour quoi vous pourriez être payé

C’est volontairement que nous avons choisi de traiter à la fin de cet aticle la question financière. En effet, de nombreuses personnes sélectionnent un métier en priorité pour sa rétribution monétaire importante ou son prestige social, en choisissant d’ignorer leur personnalité. Nous voulons donc vous éviter ces écueils qui pourraient biaiser la quête de votre ikigaï.

Ainsi, quand vous aurez déjà longuement exploré les questions précédentes et vous sentirez prêt à aborder la problématique de la rémunération, posez-vous la question suivante : comment pourriez-vous gagner de l’argent avec les éléments précédemment identifiés ? Si vous aimez le contact avec les animaux, pourriez-vous essayer de proposer vos services de garde d’animaux de compagnie à vos voisins par exemple ?

L’idée n’est pas de trouver votre futur métier mais de prendre conscience que ce que vous adorez peut déjà représenter une source de revenu et commencer à tirer le fil de tout cela pour créer des opportunités.

#10 Croire en soi

Pour persévérer dans sa recherche sans se décourager

Enfin, gardez toujours confiance en vous et en votre capacité à construire votre ikigaï. Pour cela, restez connecté à vous-même, suivez votre intuition et osez sortir de votre zone de confort. C’est de cette façon que vous continuerez à vous rapprocher de l’épanouissement professionnel jour après jour. N’oubliez pas de célébrer vos petites victoires régulièrement. Pour commencer, pourquoi ne pas en lister 5 dès aujourd’hui ?

Pour aller plus loin sur cette question, découvrez pourquoi et comment sortir de votre zone de confort professionnelle.

Concilier les 4 composantes de l’ikigaï

À la lumière des éléments précédents, vous devez commencer à bien cerner les 4 composantes de votre ikigaï. Mais vous vous sentez peut-être frustré car vous ne voyez pas comment les concilier. Difficile de proposer des méthodes génériques à ce stade de la méthode ikigaï… C’est sur cette étape que vous faire accompagner, notamment par un coach, pourrait grandement vous aider à avancer. En vous questionnant pour préciser chacune de vos composantes, en vous proposant des pistes concrètes de voies professionnelles à explorer plus en profondeur, il peut vous débloquer et accélérer grandement votre recherche ! Si l’aventure vous tente, découvrez notre bilan POP. Inspiré de la méthode ikigaï, il allie le meilleur du bilan de compétences et du coaching individuel !

3 mois pour réinventer votre vie pro

Bilan POP

3 mois pour réinventer votre nouvelle vie professionnelle

Bilan de compétences réinventé, 100% en ligne et finançable par le CPF.

Vous connaissez maintenant notre vision de la méthode ikigaï et disposez de plusieurs pistes pour commencer vos investigations personnelles. Pour vous rapprocher encore un peu plus d’une vie professionnelle épanouie, continuez la lecture en découvrant notre guide complet pour trouver une nouvelle voie professionnelle.

Astuces & réflexions de nos coachs

Oubliez ces 9 idées reçues sur le coaching professionnel !

Oubliez ces 9 idées reçues sur le coaching professionnel !

« Le coaching, c’est pour les dirigeants d’entreprise pleins aux as » Pourtant, pas besoin d’être Elon Musk pour faire appel à un coach professionnel ! Vous aussi, vous avez le droit d’être accompagné pour vous épanouir professionnellement et atteindre vos objectifs. Pour commencer, découvrez et désapprenez les idées reçues les plus répandues sur le coaching professionnel.

lire plus