fbpx

Le grand moment est arrivé : vous avez enfin reçu un appel du recruteur et vous l’avez ! La tant attendue proposition d’embauche. À la fin de la conversation, les pensées fusent dans votre tête : « Que faire si mon nouveau travail ne me convient pas ? Si je refuse le poste, je vais repartir de zéro. Mais je me suis promis de ne pas accepter un CDI qui ne me plaît pas ! » Pas de panique, vous avez quelques jours pour réfléchir et vous renseigner avant de donner une réponse. Nous vous y aidons aujourd’hui avec 9 questions à se poser avant d’accepter un poste ! Accord avec vos valeurs, respect de votre équilibre personnel, flexibilité : vous aurez tous les éléments à la fin de cet article pour dire si cette offre d’emploi mérite un OUI enthousiaste ou un NON ferme. Prise de décision garantie sans arrachage de cheveux !

#1 L’entreprise partage-t-elle mes valeurs ?

Selon nous, c’est peut-être la question la plus importante à vous poser avant d’accepter une offre d’emploi de la part d’une entreprise. En effet, votre poste pourra évoluer, vos collègues et votre manager changeront. En revanche, les valeurs de l’entreprise resteront très probablement les mêmes ! Alors interrogez-vous bien sur cette question avant de signer votre contrat de travail.
Vous vous demandez peut-être : « mais je ne suis pas sûr de connaître mes propres valeurs, comment faire ? » Ce sujet mériterait son propre article dédié ! Toutefois, pour commencer à vous faire une idée, vous pouvez essayer les 2 exercices d’introspection suivants :
  • Qu’est-ce qui est important pour vous dans votre vie ? Est-ce la sécurité d’avoir un salaire garanti tous les mois ou plutôt la possibilité d’avoir beaucoup de temps à consacrer à votre famille ? Listez ce qui vous semble crucial. Vos valeurs principales se cachent derrière ;
  • Quelles situations vous font ressentir de l’indignation : voir quelqu’un jeter ses déchets par terre sans scrupule ? Un ami qui annule des plans avec vous au dernier moment ? Pensez à tous ces instants où vous voulez vous révolter, vos valeurs ne sont pas bien loin.

Ensuite, pour connaître les valeurs de l’entreprise qui vous propose une offre, vous pouvez commencer par éplucher son site Internet. Vous y verrez quelles causes elle défend, les valeurs mises en avant et si cela rejoint les vôtres.

Pour certaines valeurs liées à votre vie en tant que salarié, comme la liberté ou la flexibilité, c’est à vous de poser quelques questions aux ressources humaines sur la politique de télétravail ou de choix de ses horaires. Vous pouvez aussi contacter d’actuels ou anciens salariés de l’entreprise pour leur poser quelques questions sur leur quotidien si les réponses des recruteurs vous semblent insuffisantes.

À lire aussi : si l’entreprise qui vous a fait une offre n’est pas assez engagée pour vous, découvrez 4 pistes à explorer pour travailler dans le développement durable et trouver un emploi en accord avec vos valeurs.

#2 Ce poste va-t-il m’offrir le sens que je cherche dans mon travail ?

Qu’est-ce qui donne du sens à vos journées et vous fait vous sentir vivant ? Est-ce :
  • aider les autres ;
  • défendre une cause qui vous tient à cœur ;
  • mettre à profit votre créativité débordante au quotidien ;
  • relever des défis ambitieux ;
  • apprendre de nouveaux savoirs et compétences chaque jour ?
Ce ne sont que des exemples parmi une infinité de possibilités ! Voici quelques questions pour vous aider à y répondre de la façon la plus précise possible. Pensez-vous que cette offre d’emploi vous donnera envie de vous lever avec enthousiasme tous les matins ? Ressentez-vous une certaine forme d’impatience à la lecture des missions du poste ? Que vous dit votre intuition quand vous pensez à cette nouvelle mission ? Toutes ces questions peuvent vous aider à vous mettre sur la voie et vous aider à décider.
trouver un job qui respecte mes valeurs

#3 Ce nouveau travail répond-il à mes aspirations de carrière ?

Le recruteur vous a sûrement déjà posé la question : « dans quel type de poste vous projetez-vous à 5 ans ? » Reposez-vous la question, sans filtre cette fois et en prenant votre quotidien dans sa globalité. Demandez-vous : « À quoi ressemblerait ma vie idéale dans 5 ans ? » Est-ce que cette offre de CDI s’inscrit dans cette vision ? Pensez à tous les aspects en jeu :
  • lieu de vie ;
  • conditions de travail ;
  • équilibre entre vie privée et vie professionnelle ;
  • compétences développées et appliquées au quotidien ;
  • niveau de responsabilité ;
  • perspectives d’évolution suite à ce poste.

Pour vous aider à établir votre vision à long terme, découvrez notre méthode pas à pas pour trouver vos objectifs de vie.

#4 Les missions sont-elles en adéquation avec mes compétences ?

Vous n’avez pas besoin de cocher tous les prérequis de l’annonce pour accepter une offre d’emploi. Au contraire, c’est même mieux d’avoir une marge d’apprentissage et de développement et de ne pas accepter un poste au-dessus de ses compétences. C’est ce qui rend les premiers mois dans une nouvelle fonction et entreprise souvent très riches !

Toutefois, assurez-vous bien que vos missions vous permettront d’utiliser les compétences que vous souhaitez mettre à profit au quotidien. Par exemple, si vous préférez la gestion de projet à la technique, n’ayez aucun doute sur le fait que vous allez bien remplir des missions de coordination et pas vous retrouver plongé dans la résolution de problèmes épineux à longueur de journée.

À lire aussi : si c’est une jeune boîte qui cherche à vous recruter, assurez-vous que l’environnement startup va vous convenir et découvrez si quitter une grande entreprise est bien fait pour vous !

#5 Mon rôle dans l’entreprise et l’équipe me semble-t-il clair et utile ?

C’est une des questions essentielles à se poser avant d’accepter un poste ! Derrière les titres vendeurs et attractifs se cache parfois une autre réalité moins glamour. Ne vous arrêtez pas à l’intitulé de l’offre d’emploi et assurez-vous d’avoir bien cerné vos missions et votre rôle :
  • Sur quels projets allez-vous travailler ? Dans quel but ?
  • Serez-vous plutôt seul ou en équipe ?
  • Devrez-vous gérer des échanges avec des clients, fournisseurs ?
  • Avec quelles autres entités de l’entreprise serez-vous amener à échanger ?
  • À quoi ressemble une journée type sur ce type de poste ?

Essayez d’avoir des réponses fiables à ces questions, avec le minimum de zones d’ombre. Pour cela, demandez éventuellement un appel téléphonique avec votre potentiel futur manager ou un membre de l’équipe qui pourra répondre à toutes vos questions. Par exemple, si vous détestez être tout seul derrière votre ordinateur à longueur de journée ou que vous avez besoin de contacts avec les clients, assurez-vous que le poste visé répondra bien à vos besoins.

Mon rôle dans l’entreprise et l’équipe me semble-t-il clair et utile ?

#6 L’entreprise va-t-elle respecter mon équilibre entre vie privée et vie professionnelle ?

Ce n’est pas toujours évident d’avoir une réponse à cette question avant d’avoir mis les pieds dans l’entreprise en tant que salarié. Toutefois, vous pouvez déjà repérer quelques comportements qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille :
  • À quelle heure avez-vous été reçu pour vos entretiens ? Était-ce tôt le matin ou tard le soir ?
  • Avez-vous reçu des e-mails de l’entreprise en dehors des horaires de bureau ?
Attention toutefois à ne pas miser votre décision uniquement sur cette question ! Votre futur manager est peut-être un bourreau de travail, sans que ce soit le cas de vos collègues qui sont libres de gérer leur temps comme ils le souhaitent. Côté RH, vous pouvez également demander les exigences en matière d’horaires et la politique de télétravail de l’entreprise. Vous aurez une meilleure idée du degré de liberté d’organisation des salariés et de la confiance accordée à chacun.

#7 Les collaborateurs restent-ils longtemps dans l’entreprise et sur ce type de poste ?

Pour répondre à cette question, vous pouvez prendre commencer par mener une petite enquête grâce à LinkedIn : combien de temps les salariés restent-ils dans l’entreprise ? Si, pendant vos entretiens, vous avez été en contact avec une personne passée sur des missions similaires, vous pouvez également demander directement le turn-over sur ce type de poste.

Posez également quelques questions pour décrypter les raisons qui motivent votre embauche.

  • Est-ce une création de poste ou un nouveau périmètre pour l’entreprise ? Dans ce cas-là, assurez-vous que le projet soit bien engagé et ne tombera pas à l’eau avant même votre arrivée.
  • Si vous remplacez quelqu’un, interrogez le recruteur sur les raisons de son départ. Est-ce une évolution normale vers un nouveau poste ou une démission ? Essayez de détecter les signaux qui vous inviteraient à être vigilant avant d’accepter cette mission à votre tour.

#8 Quels avantages m’offre l’entreprise ?

Le salaire est-il négociable ? Si vous avez le sentiment d’avoir été un peu lésé sur cet aspect crucial, n’hésitez pas à mettre en avant vos compétences passées et votre expertise pour demander une réévaluation de votre salaire d’embauche.

N’oubliez pas non plus de regarder ce qui vient en plus du salaire.

  • Y a-t-il des primes ? Bénéficiez-vous d’une part d’intéressement ou de participation aux bénéfices ?
  • Vos frais de transport sont-ils pris en charge ?
  • L’entreprise a-t-elle un comité d’entreprise (le CE est obligatoire au-delà de 50 salariés) ? Quels sont les activités et avantages offerts par cette entité ?
  • Avez-vous des avantages en nature (téléphone, voiture de fonction, etc) ?
  • De combien de jours de congés disposez-vous ?

#9 Comment mon arrivée et mon intégration dans l’entreprise va-t-elle être encadrée ?

Pour ceux qui ont déjà vécu cette situation, il n’y a rien de pire que d’arriver dans une entreprise et d’être complètement livré à soi-même, sans personne vers qui vous tourner, qui guide vos premiers pas dans cette nouvelle structure. Alors assurez-vous que quelqu’un vous accompagnera pour votre premier jour et également pour la suite !
  • Allez-vous avoir un référent, un mentor à qui poser toutes vos questions ?
  • Bénéficierez-vous de formations pour monter en compétences sur votre poste ?
  • Comment se passe l’onboarding d’un nouveau salarié dans cette entreprise ?

En bonus, la question que personne ne se pose avant d’accepter un poste : ai-je (un peu) peur d’accepter cette proposition d’embauche ?

Si tous les voyants ci-dessus vous semblent au vert, alors foncez ! C’est encore mieux si vous ressentez une petite appréhension mêlée d’excitation à l’idée d’accepter cette offre d’emploi. Eh oui, vous vous apprêtez à sortir de votre zone de confort professionnelle et c’est une très bonne chose ! Vous en ressortirez plus fort, avec une meilleure connaissance de vous-même.
Vous pouvez profiter des quelques mois qui vous restent dans votre poste actuel pour travailler votre confiance en vous et arriver plein d’énergie dans ce nouveau projet !
Vous connaissez maintenant toutes les questions à se poser avant d’accepter un poste. Alors plutôt oui ou plutôt non pour cette offre que vous avez reçue ? Partagez votre expérience en commentaire !
sens motivation équilibre raison d'être

Mini parcours d'auto-coaching gratuit

7 jours, 7 e-mail, 7 réflexions

Recevez un email pendant 7 jours dans votre boîte mail pour commencer votre introspection et construire une vie professionnelle qui a du sens !