fbpx

« Répondre à l’e-mail de Patrick, préparer la présentation pour la réunion de projet prévue demain, lancer une lessive en rentrant à la maison, prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour le chat, qu’est-ce que j’oublie encore ? » Si vos pensées ressemblent à une to-do list qui défile en boucle, que l’anxiété et le stress vous guettent et que les migraines sont vos compagnes régulières de fin de journée, vous souffrez sûrement de surcharge mentale. La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas un cas isolé et que des solutions existent ! Mais alors comment alléger sa charge mentale et retrouver calme et sérénité au quotidien ? Dans cet article, nous vous livrons 6 conseils à mettre en pratique dès aujourd’hui pour réduire sa charge mentale de manière simple et efficace. Promis, nous n’allons pas vous conseiller de jeter votre ordinateur par la fenêtre !

#1 S’écouter soi en priorité

La première leçon est une des plus importantes, alors lisez attentivement. Pour vous libérer de votre charge mentale trop forte, essayez de vous écouter en priorité. Oui vous, pas les autres. Apprenez à connaître et respecter votre rythme, vos limites.

Cela passe par apprendre à dire non dans toutes les situations. Par exemple, que faire si votre chef vous confie un nouveau projet alors que vous avez déjà une liste de tâches longue comme le bras  ? Expliquez-lui calmement la situation et soyez factuel sur votre charge de travail déjà trop élevée. Comment répondre à des proches qui vous proposent un week-end sportif en montagne alors que vous n’avez qu’une seule envie : vous reposer et faire une grasse matinée ? Osez dire non et ne ressentez pas le besoin de vous justifier. C’est une étape indispensable pour se libérer de la charge mentale.

Pour aller plus loin, découvrez nos exercices pour augmenter la confiance en soi et enfin oser dire non sans rougir.

Apprenez à connaître votre rythme naturel grâce à votre chronotype. C’est déjà un premier petit pas pour organiser vos journées en vous écoutant.

#2 Éviter le multi-tâches pour réduire sa charge mentale

Répondre à un e-mail tout en participant à une réunion client et en faisant vos courses sur Internet vous semble familier ? Vous pouvez avoir l’impression d’être efficace sur le court terme. Pourtant ce genre de situation où votre attention est tiraillée entre de nombreux sujets n’est efficace que sur une chose : vous épuiser.

Pour diminuer votre charge mentale, essayez d’être pleinement présent à chaque moment de votre vie. Ne regardez pas votre smartphone quand vous passez du temps avec vos enfants. Ne répondez pas à vos e-mails pendant les réunions. Évitez de finir votre travail de la journée pendant la préparation du dîner. Vous devriez rapidement commencer à voir vos maux de tête de fin de journée se réduire et votre surcharge mentale s’amenuir.

Vous êtes sûrement en train de vous dire : « mais j’ai tellement de choses à faire. Le multi-tâches n’est pas un choix pour moi ! » Si c’est votre cas, lisez attentivement le prochain paragraphe de cet article.
Éviter le multi tâches pour réduire sa charge mentale de travail

#3 Simplifier, prioriser, demander de l’aide et déléguer

Pour éviter l’obligation de faire plusieurs choses en même temps et réduire votre charge mentale durablement, essayez de vous d’éliminer le superflu de votre quotidien ! Sur quels aspects de votre vie avez-vous vraiment envie d’investir du temps ? Quelles activités regrettez-vous de délaisser ?
Aspirez-vous à passer plus de temps avec vos enfants et vous investir un peu moins au travail ? Essayez d’ouvrir la conversation avec votre manager pour déléguer une partie de vos sujets ou obtenir un temps partiel. Peut-être essayez-vous de retrouver un équilibre suite à un changement de vie important : nouveau travail, naissance, séparation ? Dans ce cas-là, ouvrez-vous aux autres et trouvez du soutien pour accueillir ce changement. Parlez à votre employeur de votre bouleversement de vie personnelle. Cherchez de l’aide auprès de vos proches pour commencer votre nouvelle vie professionnelle sereinement.

Osez demander de l’aide et déléguer, ce n’est pas un signe de faiblesse. Que ce soit dans votre vie professionnelle ou personnelle, identifiez des pistes pour vous décharger d’une partie de vos tâches et responsabilités. Votre objectif principale doit être de renouer avec l’équilibre qui vous convient. Cela devrait vous éviter d’expérimenter les conséquences néfastes de la charge mentale sur votre bien-être.

Vous êtes une femme et avez l’impression de tout gérer à la maison ? Découvrez cette BD humoristique sur la répartition des tâches entre homme et femme à lire et à faire lire à votre conjoint. Peut-être y verrez-vous une façon légère d’ouvrir le dialogue pour demander un peu d’aide à la maison ?

#4 Adopter une méthode d’organisation efficace pour vous

Contrairement à ce que vous pourriez croire, votre cerveau n’est pas fait pour stocker des informations. Eh non ! Votre matière grise est plus efficace pour traiter et faire des associations d’idées. Donc, pour éviter tous ces moments où vous êtes en train de travailler et soudainement, le souvenir d’acheter du pain après le travail surgit dans votre esprit, pensez aux to-do lists !

Avoir un système de prise de notes fiable est une méthode très efficace pour vous libérer d’une idée qui vous traverse l’esprit. En la notant, vous signifiez à votre cerveau : « c’est bon, tu n’as plus besoin de t’en rappeler, cette pensée est traitée. » Cela vous évitera d’alourdir votre charge mentale avec des pensées qui tournent en boucle : faire sa déclaration d’impôts, prendre rendez-vous chez le médecin, passer chercher les manteaux au pressing.

Découvrez la méthode GTD et 2 outils pour la mettre en place facilement. Avec un système de boîte de réception qui consiste à noter vos pensées dès qu’elles vous viennent en tête, c’est l’outil idéal pour vaincre la charge mentale.

#5 S’offrir des moments de détente

C’est essentiel pour lâcher prise sur la charge mentale. Parfois, votre cerveau a juste besoin de se reposer et de ne pas avoir une liste virtuelle de tâches à faire qui tourne en boucle comme un disque rayé.

Pour cela, offrez-vous de vrais moments de déconnexion dans votre temps libre. Oubliez les réseaux sociaux, laissez votre smartphone de côté et faites une activité qui vous ressource. Jouer avec vos enfants, partir faire une randonnée ou une balade à vélo, lire un bon livre, il y a 1001 façons de déconnecter de manière efficace. À vous de trouver votre favorite !

Au travail aussi, offrez-vous le droit de faire des pauses quand vous en ressentez le besoin. Voilà déjà une petite mesure pour alléger sa charge mentale professionnelle. Si vous vous sentez trop stressé, optez pour une pause détente avec ces 4 exercices pour vous relaxer au travail, à faire sans quitter votre chaise de bureau.

#6 Se libérer du perfectionnisme

Enfin, comme dit un adage bien connu, « mieux vaut fait que parfait ». Pourquoi ne pas essayer de l’appliquer en vous libérant du perfectionnisme pour réduire votre charge mentale ? Pour l’implémenter concrètement, familiarisez-vous avec la règle des 80-20. Dans quasiment toutes les situations, 20 % de l’effort fournit 80 % des résultats. Réciproquement, 80 % de l’effort fournit les 20 % de résultats restants.
Dans les périodes où votre charge mentale vous paraît trop importante, essayez au maximum de vous concentrer sur les 80 % les plus importants. Par exemple, pour préparer un support de présentation au travail, ne vous attardez pas sur les petits détails visuels. Concentrez-vous sur les idées et les messages que vous voulez faire passer.

Bonus : 10 jours de défi pour réduire sa charge mentale

Pour terminer cet article en beauté et mettre en pratique tous nos conseils, nous vous proposons un petit défi ! Le principe est simple : mettre en place une action par jour pour réduire votre charge mentale sur le long terme.
  • Jour 1 : journée sans faire de multi-tâches
  • Jour 2 : demander de l’aide pour s’alléger d’une tâche au travail ou à la maison
  • Jour 3 : trouver un système de to-do list efficace
  • Jour 4 : s’offrir un moment de détente juste pour soi
  • Jour 5 : trouver une situation propice pour tester la règle des 80-20
  • Jour 6 : se fixer des limites pour sa journée de travail et s’y tenir
  • Jour 7 : journée déconnexion sans smartphone
  • Jour 8 : s’offrir une vraie pause de 15 minutes minimum dans sa journée de travail
  • Jour 9 : se libérer d’une de ses obligations du jour
  • Jour 10 : oser dire non à une demande
Vous connaissez maintenant nos 6 conseils pour réduire votre charge mentale et commencer à vous libérer l’esprit. Alors avez-vous osé relever le défi ? Quelles actions allez-vous mettre en place durablement ? Racontez-nous en commentaires !

Mini-guide d'autocoaching

Des exercices et des réflexions pour mieux vous connaître et oser croire en votre job de rêve !