fbpx

Les soft skills, ou compétences douces, deviennent de plus en plus cruciales dans les enjeux de recrutement des entreprises. Mais saviez-vous qu’elles peuvent aussi être un atout précieux pour aider vos managers dans leur fonction ? Dans cet article, découvrez quelques exemples de soft skills incontournables dans le management, ainsi que nos conseils pour mieux manager grâce aux soft skills en développant ces compétences-clés chez vos chefs d’équipe !

Pourquoi les soft skills sont si importantes pour manager ?

Saviez-vous que 50 % des collaborateurs démissionnent à cause de leur manager ? (source : Gallup 2019).

Ce chiffre traduit une réalité souvent oubliée : les relations entre le manager et son équipe jouent un rôle crucial dans les performances de votre entreprise. Ainsi, vous avez tout intérêt à investir dans le développement des compétences de vos managers. Au-delà des hard skills certes indispensables, ce sont la plupart du temps des lacunes du côté des soft skills qui créent des soucis dans vos équipes.

La bonne nouvelle : vous avez le pouvoir de former vos chefs d’équipe à devenir des leaders bienveillants, capables de motiver et de fédérer une équipe autour des enjeux de l’entreprise ! À la clé : des managers plus équipés pour remplir leur rôle complexe, des collaborateurs engagés et performants, ainsi que moins de turn-over sur le long terme !

Bien être et efficacité au travail

GUIDE RH OFFERT

LES COLLABORATEURS : Comment les fidéliser durablement et efficacement ?

Formations, accompagnement, rôle du manager et construction d’un plan de carrière : voici autant d’axes à développer pour améliorer l’engagement et la fidélisation de ses collaborateurs. 🚀

Dans ce livre blanc Sensy, découvrez comment développer chacun de ces axes dans votre entreprise tout en adaptant les challenges à vos spécificités 👇

Les compétences clés pour mieux manager grâce aux soft skills

Quelles sont les compétences relationnelles cruciales à développer chez vos managers ? Réponse dans cette sous-partie !

#1 Intelligences émotionnelle et relationnelle

Un manager doit savoir faire preuve d’écoute active et d’empathie, afin de prendre en compte les émotions de son interlocuteur. La figure du leader froid qui doit absolument masquer ses ressentis n’a plus lieu d’être. Les collaborateurs attendent un chef d’équipe capable de les comprendre et à qui ils peuvent se confier sans peur de représailles.

Un manager qui comprend son équipe, c’est bien. Un manager qui ajuste son comportement en fonction des circonstances et de son interlocuteur, c’est mieux ! Pour arriver à développer son intelligence relationnelle, la méthode DISC peut être un outil intéressant à fournir à vos managers. Découvrez dans notre article dédié comment bien concilier méthode DISC et management.

#2 Capacité de communication

La communication, c’est le nerf de la guerre du poste de manager. Combien de fois des problèmes relationnels au sein d’une équipe auraient-ils pu être évités en prenant le temps de simplement échanger ? Former ses managers à communiquer au bon moment, de façon claire et concise, tout en faisant preuve de transparence, peut s’avérer un atout précieux pour la performance et le bien-être de vos collaborateurs.

#3 Prise de décision

Un chef d’équipe doit pouvoir aiguiller ses collaborateurs dans leurs prises de décision. Être présent pour rappeler les enjeux, sans toutefois devenir trop directif, est une compétence-clé du manager de demain. C’est aussi un atout précieux pour inspirer confiance au sein de son équipe.

#4 Esprit critique

Savoir prendre du recul et se remettre en question régulièrement permet de garder un cap cohérent en prenant en considération la réalité de la situation et les objectifs à atteindre. Un bon manager doit en effet savoir réajuster les objectifs selon le contexte et éviter notamment de faire retomber toute la pression d’une deadline serrée sur ses équipes.

#5 Humanité et bienveillance

Accompagner et rassurer fait aussi partie intégrante du rôle du manager. Dans la continuité de l’intelligence relationnelle, un collaborateur ayant un problème doit pouvoir se tourner vers son chef pour se confier sans crainte.

#6 Capacité à déléguer et gestion du temps

Un collaborateur doit avoir confiance en son manager, mais le manager doit aussi avoir confiance en ses équipes. Savoir déléguer est crucial pour un manager qui ne veut pas risquer la surcharge de travail et le burn-out. Plutôt que de rester concentré sur les tâches techniques, il doit pouvoir les confier sans crainte à son équipe et se concentrer surtout sur le côté humain du management.

Par simple continuité de leur précédent rôle, il n’est pas rare de voir des managers prendre en charge une partie des responsabilités techniques de leur équipe. Une formation à la prise de poste de manager, voire une transition progressive vers ce type de poste, peuvent souvent éviter de tomber dans cet écueil.

#7 Esprit d’équipe et capacité à fédérer

Au travers d’échanges, d’organisation d’événements et de discussions, le manager dispose d’une certaine marge de manœuvre dans l’instauration d’une ambiance conviviale dans l’équipe.

C’est notamment en valorisant le collectif et en participant à apaiser les éventuelles tensions que le manager peut renforcer l’esprit d’équipe et la collaboration. Apprendre à faire passer l’intérêt de l’équipe avant les intérêts individuels est donc crucial.

GUIDE RH : Le guide complet pour créer votre plan de développement des softs skills 

Construisez un plan de formation aux soft skills sur mesure grâce à notre workbook en 6 étapes.

Comment aider ses managers à développer leurs soft skills ?

Les soft skills peuvent-elles vraiment s’apprendre ?

C’est une idée reçue très répandue dans les entreprises : les soft skills dépendent de la personnalité et ne peuvent pas être apprises. Pourtant, cette croyance est fausse ! Certes, vous aurez certainement plus de difficulté à faire d’un collaborateur introverti un grand orateur. En revanche, avec le bon accompagnement, vous pourrez certainement l’aider à prendre la parole en réunion et développer ses capacités de communication !

À lire aussi : découvrez notre guide pour accompagner vos managers de proximité.

Proposer un parcours adapté pour développer ses soft skills

Développer ses soft skills est totalement faisable mais pas n’importe comment ! Là où certaines compétences techniques s’enseignent très bien avec des modules e-learning ou un cours magistral, le développement des compétences humaines demande un peu plus de subtilité.

En effet, vous avez intérêt avec ce type de compétenes à :
  • Mélanger plusieurs formats pédagogiques (e-learning, ateliers de groupe, coaching, combinaison de présentiel et de distanciel) ;
  • Favoriser la mise en pratique en conditions réelles ;
  • Mises sur des durées d’accompagnement longues, qui permettront de changer progressivement et durablement les comportements.

C’est d’ailleurs ce que Sensy propose dans ses différents parcours d’accompagnement : une formation en management d’équipe longue sur 6 mois pour aider vos managers à développer leurs soft skills et devenir de meilleurs leaders. Pendant 6 mois, vos chefs d’équipe ont à leur disposition des modules e-learning à suivre selon leurs disponibilités. En parallèle, des sessions de coaching individuel et éventuellement de coaching collectif sont organisées pour ancrer l’apprentissage et passer à la mise en pratique. La cerise sur le gâteau : les modules suivis et le coaching sont entièrement personnalisés pour les besoins de vos apprenants !

Bien être et efficacité au travail

Parcours Manager-Coach

Un parcours de coaching professionnel innovant, individuel et impactant pour aider vos managers à devenir des managers-coachs

Des questions pour aider vos collaborateurs à mieux manager grâce aux soft skills ?

Réservez un rendez-vous diagnostic gratuit en visio avec un de nos experts en accompagnement pour faire le point sur vos besoins et vos enjeux. Nous serons ravis de vous rencontrer 😁 !