Bébé est bientôt là ! Avec ce nouveau membre dans votre famille, un florilège de questions vous occupe sûrement déjà l’esprit : « comment me préparer à l’accouchement ? », « qu’ai-je besoin d’acheter pour accueillir bébé comme il se doit ? », « quand dois-je l’inscrire à la crèche ? ». Peut-être qu’au milieu de toutes ces interrogations, la question : « ne serait-ce pas le moment de changer de travail ? » n’est pas bien loin. Que vous ayez déjà pris en grippe votre job actuel ou que vous vous demandiez si vous pourrez toujours concilier vie personnelle et vie professionnelle une fois maman, vous êtes au bon endroit ! Démission, formation, congé parental, reconversion professionnelle, suivez le guide et posez-vous les bonnes questions pour répondre à votre interrogation : « changer de travail pendant son congé maternité, est-ce une bonne idée ? »

Faire le point sur votre envie de changement professionnel

Votre emploi actuel ne vous convient plus : vos envies et motivations ont changé ! Changement d’entreprise, projet entrepreneurial ou même nouvelle carrière, le congé maternité est peut-être le moment de vous lancer. Commencez par faire le point et comprendre votre souhait d’évolution.

Vos priorités changent

À côté de l’excitation d’être parent, pour la première fois ou pas, les interrogations sur votre futur vie professionnelle vous taraudent peut-être : « est-ce que mon travail prenant est vraiment compatible avec la maternité ? », « comment profiter de moments de qualité avec mon bébé sans me sentir dépassée au travail ? ». Ce sont des questions complètement légitimes !

Avez-vous envie de continuer à développer votre vie professionnelle, tout en vous épanouissant dans votre rôle de maman ? Essayez tout d’abord de trouver une organisation avec votre compagnon pour préserver votre équilibre entre vie privée et vie professionnelle après l’arrivée de bébé. Sentez-vous que c’est le moment pour vous de changer d’entreprise ? Dans ce cas-là, essayez de profiter de votre temps libre pour postuler pendant votre congé maternité. Attention toutefois à ne pas vous surmener !

À l’inverse, vous souhaitez peut-être vous investir à fond dans votre rôle de maman. Dans ce cas-là, demandez-vous : « puis-je réduire la longueur de mes journées de travail sans me mettre en défaut avec mes missions actuelles ? », « serait-ce possible de négocier un temps partiel ? » Parlez-en peut-être même à votre responsable avant votre départ. Si vous sentez un blocage, c’est peut-être l’occasion de changer d’entreprise, voire d’envisager une reconversion professionnelle !

Vos valeurs prennent un tournant

Au-delà de vos priorités, peut-être sentez-vous aussi que vos valeurs prennent un tournant ? Vous faites plus attention à votre alimentation, écoutez plus votre corps. Vous vous interrogez sur l’avenir qu’auront vos enfants : « quel monde vais-je leur laisser ? » Peut-être sentez-vous même une prise de conscience écologique se dessiner ? Dans ce contexte, le congé maternité peut vous faire ouvrir les yeux : votre métier actuel n’est plus en accord avec les valeurs que vous souhaitez défendre, avec la vision du monde dans lequel vous souhaitez élever vos enfants. Dans ce contexte, pourquoi ne pas changer de travail pendant votre congé maternité et donner un nouveau tournant à votre carrière ?

Vous êtes en pleine prise de conscience écologique ? Explorez ces 4 pistes pour travailler dans le développement durable.

La coupure vous fait prendre du recul

La coupure de votre congé maternité arrive-t-elle comme une libération ? Peut-être que le fait de ne plus vous rendre au travail vous fait ouvrir les yeux sur ce job qui n’est ni épanouissant, ni intéressant, dans lequel vous vous ennuyez. Une fois bébé arrivé, vous vous rendez compte que vous n’avez pas envie de reprendre le travail après votre congé maternité. Ce désir va-t-il plus loin que l’inquiétude de vous séparer de votre nouveau-né ? Si vous vous reconnaissez dans ces situation, c’est peut-être l’occasion idéale de tout remettre à plat et de se poser des questions sur votre avenir professionnel.

Construire son plan d’actions pendant sa grossesse

Puis-je démissionner pendant mon congé maternité ?

En France, aucun problème, vous pouvez quitter votre emploi pendant votre congé maternité ! Si vous démissionnez avant votre accouchement, vous n’êtes pas tenue d’effectuer votre préavis de départ. Par contre, si vous concrétisez votre souhait de départ après l’arrivée de votre enfant pour travailler dans une autre entreprise, vous devrez effectuer le préavis fixé par votre contrat de travail. Les conditions sont différentes si vous quittez votre employeur pour élever vos enfants. Découvrez toutes les modalités pour démissionner pendant son congé maternité sur le site du Service Public.

Puis-je me former pendant mon congé maternité ?

Pendant cette période, votre contrat de travail est suspendu. Votre employeur ne peut donc pas financer une éventuelle formation. Par contre, rien ne vous empêche de suivre une formation payée par vous-même ou votre Compte Personnel de Formation (CPF). Attention toutefois à ne pas trop vous surcharger, à vous ménager et prendre du temps pour vous !

Puis-je prendre un congé parental pour ébaucher mon projet professionnel ?

Rien ne vous en empêche mais ce n’est pas la fonction première du congé parental. Si vous prenez un congé total, vous ne pourrez exercer aucune activité professionnelle autre que celle d’assistante maternelle pendant cette période. Vous pouvez éventuellement prendre un congé partiel en gardant minimum 16 heures de votre emploi actuel et utiliser une partie de votre temps libre pour construire votre nouveau projet professionnel.

Pour demander un congé parental, vous devez prévenir votre employeur par lettre recommandée, un mois avant la fin du congé maternité ou 2 mois avant la date souhaitée de votre départ si vous êtes déjà revenue au travail.

Puis-je postuler à un nouvel emploi en étant enceinte ?

Vous êtes décidée à changer d’entreprise et avez même commencé à postuler à des offres d’emploi. Bravo ! Mais au moment de vous rendre au premier entretien, vous vous demandez si votre ventre rond ne va pas être un problème pour le recruteur. Rassurez-vous, la grossesse n’est pas un frein de discrimination à l’embauche ! Soyez honnête pendant l’entretien et parlez de votre heureux événement. Vous pourrez de cette façon vous mettre d’accord dès le départ avec l’employeur sur une date de prise de poste qui conviendra aux 2 parties. N’oubliez pas non plus que si vous démissionnez avant votre accouchement, vous n’êtes pas tenue d’effectuer votre préavis de départ !

Se lancer et changer de travail pendant son congé maternité

Faites-vous accompagner dans votre transition

Avec un bébé qui arrive, vous n’avez pas le temps d’écumer le web à la recherche de votre nouvelle voie professionnelle ! Et si, pour gagner du temps, vous vous faisiez accompagner pendant cette transition professionnelle ? C’est parfait si vos envies ne sont pas claires, que vous souhaitez vous lancer mais que vous ne savez pas par où commencer. Avant votre départ en congé maternité, vous pouvez demander un bilan de compétences à votre employeur. Vous pouvez également faire appel à un coach professionnel, pour profiter de votre temps libre avant l’arrivée de bébé pour faire un peu d’introspection.

Découvrez la différence entre bilan de compétences, coaching et mentorat dans notre article dédié et trouvez la meilleure formule pour vous !

Découvrez le programme Sensy, sur 3 mois, finançable par votre CPF et compatible avec un congé maternité !

Prenez le temps de vous lancer

Votre idée se précise et vous êtes prête à vous lancer dans ce beau projet de reconversion ? Ne vous précipitez pas non plus et acceptez de vous laisser le temps de vous conforter dans votre projet, de le valider et de le concrétiser. Avoir un nouveau membre dans la famille va chambouler votre équilibre, votre quotidien alors laissez-vous la possibilité de réajuster si besoin et de prendre plus de temps que prévu ! 

À lire aussi : pour passer à l’action en toute sérénite, découvrez 8 étapes clés pour ne pas vous tromper et réussir votre reconversion professionnelle.

Apprenez à mieux vous connaître grâce au mini-guide Sensy gratuit !

Des exercices et des réflexions qui vous permettront d'oser croire en votre job de rêve !