fbpx

Réunion d’équipe, 10 h du matin. Alors que vous pianotez distraitement sur votre clavier en écoutant d’une oreille votre manager, vous entendez celui-ci s’adresser à vous : « qu’en penses-tu ? » Vous sentez tous les regards de la salle se tourner vers vous. Votre rythme cardiaque s’accélère, vos mains deviennent moites, le rouge vous monte aux joues. Vous vous entendez donner une réponse discrète et peu assurée. Un collègue vous lance alors : « tu peux parler plus fort ? » Pas de doute : être timide en entreprise n’est pas facile tous les jours… Mais est-ce vraiment un défaut d’être réservé au travail ? Faut-il forcément se tourner vers un métier solitaire ? Comment vaincre sa timidité pour réussir ses entretiens d’embauche ? Dans cet article, nous vous donnons tous nos conseils pour mieux vivre sa vie professionnelle et trouver un travail quand on est timide, même si vous avez l’impression de vous sentir inadapté au monde du travail.

La timidité : pas que des inconvénients !

Est-ce une maladie d’être timide ?

Le dictionnaire Le Robert parle d’un « manque d’aisance et d’assurance en communauté » pour qualifier la timidité. Très loin donc d’être une maladie, il s’agit plutôt d’un trait de caractère.
D’après une étude réalisée par l’université de Stanford, entre 40 et 60 % de la population se considère timide. Bien sûr, la timidité se manifeste à différents degrés et de différentes façons selon les individus. Certains ont du mal à prendre la parole en public de manière assurée mais n’ont aucun souci à aborder un inconnu isolé. D’autres ressentent une vraie anxiété à parler à une nouvelle personne, mais sont très à l’aise sur une scène de théâtre.
En particulier en entreprise, vous pouvez avoir l’impression que votre timidité au travail est une vraie tare. Pour cause, ce sont souvent des caractères de personnes à l’aise socialement qui sont valorisés. Ceux qui savent être très fermes face aux fournisseurs, convaincants auprès des clients et à l’aise dans les échanges avec la hiérarchie semblent rafler tous les lauriers. Mais chers timides, ne négligez pas vos nombreuses qualités : elles sont tout aussi précieuses !

Les points forts des timides

Eh oui, nous en sommes persuadés ! En tant que timide, vous avez des points forts valorisables en entreprise :
  • une grande capacité d’écoute : vous donnez toute votre attention à vos interlocuteurs pour répondre de la façon la plus pertinente possible. En faisant cela, vous comprenez leurs attentes et leurs besoins, une qualité essentielle en relation client par exemple ;
  • une observation hors pair : vous êtes très attentif à votre environnement. Ainsi, vous pouvez repérer ce collègue qui a l’air un peu moins joyeux que d’habitude et lui offrir un café ;
  • une habitude de réflexion innée : vous tournez 7 fois la langue dans votre bouche avant de parler et, en entreprise, c’est souvent très apprécié ;
  • une empathie à toute épreuve : vous êtes à l’écoute des sentiments des autres, même ceux de ce collègue insupportable.
À cette liste, vous pouvez ajouter de la modestie et une créativité souvent débordante ! Alors êtes-vous convaincu ? N’oubliez pas de mettre en avant toutes ces qualités dans vos CV, lettres de motivation et pendant vos entretiens d’embauche. Les recruteurs n’y seront pas insensibles !
L'un des points forts des timides, est la créativité

Choisir son activité professionnelle en prenant en compte sa timidité : bonne ou mauvaise idée ?

Un choix personnel

Quand vient le moment de réfléchir à votre voie professionnelle et votre carrière, vous vous posez la question légitime de prendre en compte ou non ce trait de caractère qui fait entièrement partie de votre personnalité. Sur cette question, nous vous recommandons de vous écouter avant tout.

Si rien que l’idée de devoir vendre un produit en personne, défendre un client devant un juge ou enseigner à une classe remplie vous donne des sueurs froides, peut-être que les carrières classiques d’avocat, de commercial ou de professeur ne sont effectivement pas compatibles avec votre timidité.

Toutefois, avant de taper « métier pour phobique social » sur Google, n’oubliez pas non plus de prendre en compte vos envies et aspirations. Vous sentez que votre vocation est de transmettre, mais devenir professeur vous semble impossible ? Ne vous fermez pas de portes et n’oubliez pas d’envisager des alternatives : cours particuliers, accompagnement en ligne, etc.
Prenez en compte votre timidité car elle fait partie de votre personnalité. Mais ne la laissez pas non plus vous bloquer et vous détourner de votre véritable aspiration !

Quelques idées de métiers pour personnes timides à envisager

Pour vous aider dans votre réflexion, voici quelques idées de métiers qui iraient parfaitement à des personnes timides, sans faire de vous un ermite :
  • les métiers du web : développeur, rédacteur, web-entrepreneur, etc. Toutes ces activités pour introvertis et timide vont vous faire passer la majorité de votre temps en solo derrière votre écran d’ordinateur ;
  • garde forestier : si vous n’aimez pas travailler assis à un bureau, vous pouvez vous renseigner sur les métiers solitaires dans la nature ;
  • coach ou psychologue : certes, vous devrez interagir au quotidien avec d’autre personnes. Toutefois, vous serez rarement en compagnie de plus d’une à la fois et vous pourrez mettre à profit votre empathie et votre capacité d’écoute pour aider les autres ;
  • métiers administratifs : comptable, juriste, notaire, etc. Si vous êtes organisé, aimez les chiffres, ces métiers sont peut-être faits pour vous !
  • artisan : si vous aspirez à une carrière créative et un brin artistique, renseignez-vous sur les métiers de l’artisanat. Vous aurez sûrement un côté commercial à développer mais certains timides font des miracles quand il s’agit de parler de leur passion !
sens motivation équilibre raison d'être

Mini parcours d'auto-coaching gratuit

7 jours, 7 e-mail, 7 réflexions

Recevez un email pendant 7 jours dans votre boîte mail pour commencer votre introspection et construire une vie professionnelle qui a du sens !

Réussir sa recherche d’emploi et trouver un travail quand on est timide

Si vous avez déjà une idée précise de la carrière vers laquelle vous souhaitez vous tourner, vient le moment tant redouté de trouver un nouveau travail ! Entre les entretiens d’embauche, les négociations et la rencontre de tous les futurs collègues, changer d’entreprise ou de cadre professionnel n’est pas chose aisée pour un timide. Voici quelques conseils pour vous aider à bien vivre cette période et votre nouvelle vie professionnelle.

Se préparer, se préparer, se préparer

Nous pouvons parier que les situations qui  génèrent le plus d’anxiété sociale pour vous sont celles qui sont inattendues. Ce sont tous ces moments où vous devez parler alors que ce n’était pas du tout prévu ! Si c’est le cas pour vous, nous ne pouvons que vous recommander de bien préparer vos entretiens d’embauche en amont.

Essayez de réfléchir à vos réponses aux questions les plus fréquentes en entretien à l’avance, projetez-vous face au recruteur pour vous préparer psychologiquement, renseignez-vous sur l’entreprise. Si vous vous sentez vraiment trop stressé à l’approche du grand jour, essayez un des 4 exercices de relaxation recommandés par nos coachs.

Travailler sa confiance en soi

D’après le webzine Psychologies, derrière la timidité se cache toujours un manque de confiance en soi. Peut-être d’ailleurs constatez-vous que vous êtes timide au travail sans l’être dans votre sphère privée. C’est sûrement que vous manquez de confiance en vous dans votre vie professionnelle. Être réservé est la façon dont cela se traduit.

Heureusement, booster sa confiance en soi au travail est possible ! Découvrez nos 2 articles sur le sujet pour commencer à travailler sur les causes de votre timidité :

Vaincre sa timidité professionnelle

Si vous souhaitez aller plus loin pour dépasser votre timidité et diminuer votre stress lors d’un contact social, voici quelques pistes qui pourraient vous aider à passer à l’action :
  • participer à un atelier de confiance en soi ou de prise de parole en public pour bénéficier de conseils concrets et de mises en pratique ;
  • s’inscrire à un stage de théâtre ou d’improvisation. Ce genre d’activités peut vous aider à apprendre à parler fort, à maîtriser votre langage corporel et vraiment être bénéfique en période de recherche d’emploi ;
  • se lancer des petits défis quotidiens : demander une information à un collègue en personne plutôt que par chat ou e-mail, lancer un sujet à la pause déjeuner, etc. À vous d’identifier des petits challenges qui pourront vous aider à dépasser votre timidité ;
  • travailler avec un coach professionnel. Avec un accompagnement de ce type, vous apprendrez à mieux vous connaître, prendrez conscience de vos qualités et de vos talents et aurez des outils concrets pour gagner confiance en vous. C’est le cocktail gagnant pour réussir vos entretiens et décrocher ce job ou construire cette carrière qui vous fait rêver !

Vous vous demandez comment un coach pourrait vous accompagner ? Découvrez pourquoi faire appel à un coach professionnel en 6 situations adaptées.

Pour vous accompagner pas à pas dans votre recherche d’emploi, découvrez notre programme de coaching ROCK qui s’adapte à vous et votre situation !
Boostez votre vie pro avec le Coaching Rock - des séances de coaching en ligne

Coaching Rock

Boostez votre vie pro avec des séances de coaching en ligne

Vous avez un objectif professionnel, mais ne savez pas comment vous y prendre ? Optez alors pour un accompagnement avec l'un de nos coachs !

Vous avez maintenant plusieurs conseils pour trouver un travail en étant timide ! Quel est l’aspect le plus difficile de votre recherche d’emploi en tant que personne réservée ? Racontez-nous en commentaire !

Pour aller plus loin, découvrez notre guide complet pour réussir votre recherche d’emploi et décrocher le job de vos rêves !