fbpx

Votre rythme cardiaque s’accélère, votre respiration se saccade : pas de doute, vous ressentez du stress. Que se soit avant un entretien d’embauche, devant une to-do list un peu longue ou au moment de vous rendre à votre entretien annuel, c’est un mécanisme normal. Ce shot de cortisol occasionnel peut même vous aider à vous dépasser et faire de votre mieux ! Le vrai problème, c’est quand ce sentiment qui peut aller jusqu’à l’angoisse est présent un peu trop souvent. Alors, quels sont les facteurs de stress au travail et les conséquences associées ? Quelles solutions existent pour sortir du cercle vicieux du stress chronique ? Dans cet article, nous répondons à toutes ces questions et vous donnons toutes les clés pour gérer son stress au travail. Le tout naturellement et sans artifice. Êtes-vous prêt à vous détendre durablement ?

Le stress : fléau des temps modernes

Le mécanisme du stress

Pourquoi ressentons-nous du stress ? Initialement, le stress est un mécanisme naturel de notre corps. Il se manifeste pour nous protéger d’un danger imminent qui menace notre survie. S’il était bien utile à l’époque de la Préhistoire pour prendre la fuite face à des animaux sauvages et autres dangers de la nature, peut-être l’est-il moins de nos jours. En effet, il est fort probable que votre survie soit rarement menacée dans votre quotidien.
Pourtant, même si vous vous retrouvez rarement face à un ours, votre corps continue à libérer une hormone appelée cortisol. C’est cette dernière qui est à l’origine de toutes les symptômes du stress que vous pouvez ressentir : accélération du battement cardiaque, sueurs, maux de ventre, etc.
La cause racine de votre stress est simple : en tant qu’être humain, vous êtes un animal social. Alors quand vous vous sentez stressé avant un entretien d’embauche, suite à une remarque négative de notre manager ou au moment de prendre la parole en public, c’est la peur de vous sentir rejeté qui remonte. Comprendre cela va déjà vous aider à relativiser et mieux gérer votre stress au travail.

Les effets du stress sur le cerveau et le corps

Le souci principal avec nos vies professionnelles actuelles, c’est qu’il faut tout faire plus vite, plus efficacement, tout en gérant des sollicitations et des demandes permanentes. Dans ce contexte, se sentir dépassé par l’ampleur des tâches et des choses à faire peut grandement participer à alimenter notre stress. Nous avons peur de mal faire les choses, de décevoir nos collègues et de se faire rejeter par notre manager. Le stress chronique devient alors un problème récurrent pour bon nombre d’entre nous. C’est dans ces circonstances que les outils de gestion du stress s’avèrent d’une grande utilité !

Les effets du stress sur le cerveau et le corps sont malheureusement non négligeables à long terme. À ce sujet, nous vous conseillons la vidéo ci-dessous, qui présente bien les conséquences sur notre organisme du stress au travail. N’oubliez pas d’activer les sous-titres en français si besoin.

Les facteurs de stress au travail

Les causes du stress au travail sont nombreuses, variées et peuvent en plus se cumuler. Afin de prendre les actions nécessaires, il est essentiel de savoir les repérer avant tout.

Des relations difficiles avec ses collègues

Ne pas bien s’entendre avec ses pairs ou son supérieur hiérarchique peut être une source importante d’angoisse. Cela peut générer des sentiments d’exclusion et de manque de soutien difficiles à vivre.

Une charge de travail trop importante

Il n’y a rien de pire pour la sérénité d’esprit que d’avoir l’impression d’être sous l’eau et de ne pas avoir assez de temps pour remplir toutes ses obligations.

Des changements importants d’organisation

Que ce soit une nouvelle orientation des objectifs de l’entreprise ou un manque de stabilité dans le management, ce genre de situation imprévisible qui demande de s’adapter rapidement est hautement génératrice de stress.

Un travail ennuyeux

Des tâches répétitives et peu de perspectives d’évolution : voilà le cocktail gagnant pour avoir le sentiment d’être coincé, sans potentiel de développement ou de croissance personnels auxquels se rattacher.
Comment retrouver calme et sérénité avec un travail ennuyeux ?

Des conflits de valeurs

Travailler pour un employeur qui ne partage pas ses propres valeurs peut créer une désagréable sensation de ne pas se sentir à sa place. De quoi faire perdre engagement et sérénité d’esprit très rapidement.

Un mauvais équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle

Heures supplémentaires, soirées tardives, absence de déconnexion le week-end : le fait d’être toujours relié au travail peut avoir des conséquences assez néfastes sur son propre bien-être.

Une absence de sécurité de l’emploi

Si l’entreprise commence à battre de l’aile et que des vagues de licenciement se profilent, il peut être facile de sombrer dans l’angoisse de se retrouver sans activité du jour au lendemain et d’en venir à redouter chaque nouvelle journée au travail.

Un sentiment d’incompétence ou de sur-compétence

Être sous-qualifié ou surqualifié n’est jamais très agréable. Dans le premier cas, vous craignez que votre incompétence soit révélée au grand jour. Dans le second cas, c’est l’ennui et le manque d’accomplissement professionnel qui planent.

Un environnement pénible

Que ce soit un trajet domicile-travail trop long ou des bureaux peu accueillants, l’environnement joue également un rôle important dans le bien-être au travail.

Avec cette longue liste d’éléments peu réjouissants, notre volonté n’est pas de vous peindre un tableau tout noir ! Au contraire, essayez plutôt de voir tous ces exemples comme une opportunité d’identifier précisément les situations de stress dans votre vie professionnelle actuelle.
questionnaire pour évaluer sa satisfaction au travail

Questionnaire diagnostic

Évaluez votre niveau de satisfaction au travail

Pensez-vous être aussi motivé que Barack Obama ou Lady Gaga pour aller travailler ?

Gérer son stress au travail naturellement

Maintenant que vous avez identifié les causes de votre propre stress au travail, une question demeure : comment gérer son stress naturellement ? Dans cette section, nous vous donnons 6 clés pour améliorer votre gestion du stress et des émotions.

#1 Repérer ce qui est de son ressort

Malheureusement, certaines situations stressantes ne dépendront pas de vous. C’est le cas par exemple d’un changement de management fréquent dans votre entreprise ou d’une vague de licenciement qui approche. Dans ce genre de cas, la seule chose que vous pouvez faire est de relativiser et de travailler votre état d’esprit pour que la situation vous atteigne le moins possible.

#2 Agir

Un moyen de préserver votre santé mentale et de faire baisser votre niveau de stress est de passer à l’action. L’inaction, c’est le terreau parfait pour ressasser, se morfondre et rester dans son état d’esprit tourmenté. Si la situation dépend de vous, demandez-vous ce que vous pouvez mettre en place pour agir. Par exemple :
  • vous êtes surqualifié ou sous-qualifié pour vos responsabilités professionnelles actuelles ? Essayez de demander un plan de formation pour monter en compétences ou proposez-vous pour prendre des responsabilités supplémentaires et retrouver le goût du défi ;
  • votre équilibre entre vie privée et vie professionnelle est mauvais ? Parlez-en à votre manager pour diminuer votre charge de travail. Mettez également en place des moyens pour déconnecter totalement : retirer les notifications professionnelles sur son téléphone ou l’éteindre à la fin de la journée, laisser son ordinateur au bureau, etc.
Si la situation ne dépend pas de vous, parlez-en autour de vous. Ouvrez-vous à d’autres collègues qui sont dans le même cas que vous pour voir s’ils trouvent également le problème pesant. Discutez avec votre hiérarchie. Fixez-vous enfin une date limite à laquelle, si la situation n’a pas évolué malgré vos discussions et demandes, vous commenceriez à chercher un nouveau travail.

#3 Découper ses objectifs et tâches

Si vous êtes dans le cas où votre to-do list et vos tâches en cours sont des sources de stress, demandez-vous toujours : « puis-je découper cet objectif ou cette tâche pour qu’il paraisse moins intimidant ? » Souvent, en découpant sa to-do list en mini-tâches indépendantes avec un mini-objectif associé, le problème vous semblera moins impressionnant et vous générera moins de stress.

Ainsi, des exemples de mini-tâches peuvent être : élaborer le plan d’un long rapport à rédiger, faire un brouillon pour une offre de stage, etc.

Pour aller plus loin, découvrez la méthode GTD qui vous permet de vous organiser de manière productive et efficace en gardant la vision de vos objectifs à tout instant.

#4 Prioriser, dire non, déléguer

C’est le triptyque gagnant si vous avez toujours l’impression d’être sous l’eau, d’avoir des milliers de choses à faire en parallèle et de ne plus savoir où donner de la tête. Regardez votre to-do list et demandez-vous pour chaque élément :

  • puis-je le déléguer à quelqu’un qui le fera plus rapidement que moi ou qui sera heureux de remplir ce type de tâches ?
  • est-ce une priorité à faire absolument aujourd’hui ?
Nous vous recommandons même de définir la tâche la plus importante de votre to-do list dès le matin et de vous dire : « si cette tâche est faite ce soir, ma journée sera réussie ! » Effet détente garantie.
Enfin, pour éviter que votre to-do list ressemble à un parchemin à rallonge, apprenez à dire non ! Si vous avez déjà trop de choses à faire, refusez les demandes et choses supplémentaires poliment et sans vous confondre en justifications. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur vos engagements déjà pris.

#5 Préserver son hygiène de vie

Pour diminuer durablement vos niveaux de stress, rien de mieux qu’une bonne hygiène de vie ! Ne négligez pas votre temps de sommeil et sa qualité. Pour des nuits bien reposantes, déconnectez des écrans au moins une heure avant d’aller dormir, évitez la caféine l’après-midi, soyez raisonnable sur votre consommation d’alcool et ne mangez pas trop lourd le soir.

Soignez également votre alimentation autant que possible en évitant de sauter des repas et en adoptant des habitudes alimentaires saines.

Retrouvez calme et sérénité en préservant votre hygiène de vie

Ne négligez pas non plus l’activité physique, en particulier si votre journée de travail est passée en majorité sur une chaise derrière un écran. Le sport est un anti-stress naturel et un excellent moyen d’améliorer la qualité de son sommeil. Évitez toutefois les sports trop intenses 2 à 3 heures avant votre heure de coucher. Pas besoin d’être un grand athlète pour voir tous les bénéfices de l’activité physique. Des pratiques douces comme le yoga et les pilates sont très efficaces.

Enfin, autorisez-vous le droit de déconnecter et de faire autre chose que travailler. Pour plus de conseils à ce sujet, découvrez comment préserver votre équilibre entre vie privée et vie professionnelle, même en télétravail.

#6 Tester des méthodes de relaxation

Pour finir, si vous continuez à être stressé régulièrement, essayez d’adopter des pratiques de relaxation régulières. Voici nos préférées qui sont faciles à mettre en place au quotidien. Vous pouvez même les faire sans quitter votre chaise de bureau :
  • la méditation ;
  • la cohérence cardiaque ;
  • la visualisation ;
  • la relaxation musculaire progressive.

Pour découvrir en détail ces 4 exercices pour se relaxer, rendez-vous sur notre article dédié.

sens motivation équilibre raison d'être

Mini parcours d'auto-coaching gratuit

7 jours, 7 e-mail, 7 réflexions

Recevez un email pendant 7 jours dans votre boîte mail pour commencer votre introspection et construire une vie professionnelle qui a du sens !

Mieux gérer son stress au travail n’a maintenant plus de secret pour vous ! Alors qu’allez-vous mettre en place pour vous détendre ? Racontez-nous en commentaire !

Et si vous restiez un peu plus longtemps avec nous ? Découvrez la méthode complète garantie sans stress pour mieux gérer son temps de travail et retrouver enfin du temps pour soi !