fbpx

Nous connaissons tous ces moments : ceux où nous commençons à ranger le garage au lieu d’avancer sur notre papier de recherche. Ou quand nous organisons la bibliothèque de livres par ordre alphabétique, par crainte d’appeler notre supérieur pour discuter de notre augmentation. Nous sommes tous des « procrastinateurs », chacun à notre échelle. Peut-être procrastinez-vous en cet instant en lisant cet article ? La tentation de remettre au lendemain est loin d’être un phénomène réservé aux étudiants qui révisent leurs partiels 2 jours avant le début des examens. Vous cherchez un remède contre la procrastination ? Vous en avez marre d’attendre le dernier moment pour vous mettre au travail ? Bonne nouvelle, grâce à cet article, vous comprendrez enfin les causes de ce fléau et découvrirez des méthodes d’organisation pour combattre la procrastination efficacement.

La procrastination, un fléau pour tous

Pourquoi procrastinons-nous ?

Rassurez-vous, votre fâcheuse tendance à tout remettre à plus tard n’est pas due à de la fainéantise, loin de là.  La procrastination, qui touche tout le monde, même les plus productifs d’entre nous, peut avoir plusieurs causes :

  • par exemple, vous avez une présentation importante à donner dans le cadre de votre travail. L’enjeu est crucial et vous êtes incertain de la façon dont cette présentation sera reçue. C’est ce sentiment de non-maîtrise et le stress associé qui vous pousse à procrastiner et attendre le dernier moment pour commencer à préparer votre intervention ;
  • autre situation, vous avez une liste de tâches monstrueuse et trop peu de temps pour les réaliser. Vous le savez déjà… Résultat, avant même d’avoir démarrer la première ligne de votre to-do list, vous voilà en train de vous faire un café ou parcourir le fil d’actualité de votre réseau social préféré d’un doigt paresseux ;
  • peut-être êtes-vous un perfectionniste dans l’âme ? Cette situation est la plus vicieuse car vous aurez tendance à procrastiner activement. Autrement dit, vous faites des recherches extensives, peaufinez les moindres détails et perdez un temps précieux de cette façon…

Si vous vous reconnaissez dans ce dernier exemple, découvrez pourquoi le perfectionnisme nuit à votre carrière.

« Mais que faire face à tout ça ? » pensez-vous peut-être en ce moment. Patience, avant de combattre la procrastination, il est important de comprendre sa cause. La prochaine fois que vous attraperez votre téléphone sans raison valable, demandez-vous consciemment ce qui se cache derrière. Il sera ensuite d’autant plus facile de lutter contre ce phénomène.

Si le sujet de la procrastination vous intéresse, nous vous recommandons le TedTalk hilarant de Tim Urban.

Quelques astuces pour combattre la procrastination

Maintenant que vous comprenez ce qui se cache derrière ce fléau réccurrent, découvrez quelques-unes de nos astuces pour retrouver productivité et motivation :

  • travaillez par créneaux de courte durée si vous commencez une activité compliquée et qui vous demande des efforts importants. Peut-être pouvez-vous envisager des périodes de 25 minutes de travail concentré pour 5 minutes de pause, comme préconisé par la méthode Pomodoro ?
  • repérez vos périodes d’efficacité optimale. Adaptez ensuite votre emploi du temps dans la mesure du possible pour effectuer vos tâches les plus exigeantes dans vos moments productifs ;
  • découpez vos objectifs en petits bouts qui vous paraissent réalisables et n’oubliez pas de vous accorder des gratifications quand vous en avez atteint un ! Cette technique de la carotte semble naïve à première vue et pourtant, elle peut s’avérer d’une redoutable efficacité !

Comment s’organiser pour combattre la procrastination ?

Mettre fin à ses envies de procrastination

Pourquoi ne pas mettre en pratique tout de suite les 3 bons conseils de la partie précédente ? Pour cela, nous vous recommandons de mettre en place un bullet journal pour organiser vos journées. Vous ne savez pas ce que c’est ? Pas de panique, nous vous guidons pas à pas pour mettre en place votre arme anti-procrastination !

Le principe du bullet journal

Le bullet journal, appelé communément BuJo par ses adeptes, a été inventé en 2013 par un designer américain, Ryder Carroll. Tout le principe repose sur un système de « bullet » (cases à cocher, point, etc.) pour identifier ses tâches à faire, ses rendez-vous, des événements et ne rien oublier. La puissance de cet outil, c’est qu’il est entièrement personnalisable et vous permet d’avoir tous vos rappels au même endroit.

Pour découvrir comment le démarrer, nous vous recommandons la vidéo officielle de présentation du bullet journal.  Vous verrez comment cette méthode d’organisation vous permet d’avoir tout le temps sous les yeux vos objectifs annuels, mensuels et journaliers, pour ne rien oublier, vous concentrer sur l’essentiel et vaincre la procrastination.

Si vous vous sentez la fibre artistique, vous pouvez même transformer ce carnet en un outil créatif et le décorer à votre guise. Ambiance thématique, couleurs, dessins, Internet regorge d’idées pour faire de votre bullet journal un cahier que vous aurez hâte d’ouvrir. Mais attention, pas question de se servir de son activité de décoration de son carnet comme d’une excuse pour procrastiner !

Nos conseils pour combattre la procrastination avec son bullet journal

Découpez vos objectifs

Prévoyez dans votre BuJo une double page pour votre vision de vie et notez tout ce qui vous passe par la tête : vos rêves, vos envies. Faire le tour du monde, vivre dans une grande maison, rencontrer votre célébrité préférée, ne vous freinez pas ! N’hésitez pas à revenir à cette section pour ajouter des idées, en modifier certaines, voire en supprimer.

Si vous n’êtes pas inspiré pour cette partie, consultez notre article sur comment connaître votre objectif de vie !

A partir de cette double page, fixez-vous des objectifs pour la durée de votre bullet journal (6 mois ou 1 an en général). C’est votre vision à moyen terme qui vous évitera de trop vous disperser dans des activités qui ne vous rapprochent pas de vos objectifs.

Prenez ensuite bien le temps de découper cette vision annuelle à l’horizon mensuel, puis hebdomadaire et enfin quotidien. Vous passerez ainsi du gros projet intimidant à des tâches abordables. En plus, vous serez tellement satisfait d’avoir coché toutes les cases de votre to-do list à la fin de chaque journée. Vous verrez, rien qu’en appliquant ces premières idées, vous combattrez déjà efficacement la procrastination !

Organisez vos journées

Pour aller encore plus loin, organisez votre journée avec des créneaux dédiés à chacune de vos activités. Vous pourrez ainsi tracker votre temps, mieux évaluer la durée que vous passez sur une tâche et éviter de cette façon les rushs de dernière minute. Le fait de cadrer vos journées vous préparera psychologiquement à ne pas procrastiner. Vous savez qu’entre 10 h et 12 h ce jour-là, vous ferez cette action qui vous rapprochera un peu d’un de vos objectifs.

Pour les bonnes habitudes que vous souhaitez adopter, inscrivez dans votre BuJo des trackers :

  • vous voulez vous améliorer au piano ? Notez les jours où vous prenez le temps de jouer de votre instrument de musique !
  • vous cherchez à être plus optimiste et voir les choses du bon côté ? Utilisez une zone de votre BuJo pour en faire un carnet de gratitude et trackez les journées où vous écrivez vos ressentis positifs dedans.

Enfin, pour que vous ayez envie d’ouvrir votre BuJo quotidiennement, personnalisez-le et ajoutez des entrées qui vous font plaisir : une liste de vos films à voir, vos rêves de voyage, des citations inspirantes extraites de vos livres favoris  ! À vous de créer un carnet qui vous ressemble !

Nos dernières astuces bienveillantes avant de vous lancer

Le bullet journal est vraiment bénéfique si vous vous en servez très régulièrement, voire même tous les jours. Alors, pour adopter cette habitude d’organisation dans votre quotidien, allez-y pas à pas ! Restez bienveillant envers vous-même s’il vous arrive de l’oublier, de ne pas tout noter ou de procrastiner quand même un peu trop à votre goût.

Enfin, le BuJo ne conviendra peut-être pas à tout le monde. Si vous avez l’habitude de faire des to-do lists, que vous avez une mémoire plutôt visuelle, alors c’est probablement une méthode qui vous plaira ! Si après avoir testé, vous n’êtes pas convaincu, essayez d’appliquer les principes de cet article mais à votre façon.

Vous avez maintenant plusieurs clés en votre main pour comprendre et combattre la procrastination. Vous verrez que le bullet journal est un outil génial pour organiser vos journées de manière efficace et productive. Racontez-nous en commentaires si vous avez déjà un BuJo ou si vous comptez en commencer un après la lecture de cet article !